L’allaitement maternel au menu de la conférence religieuse des femmes de Bamtaaré

C’est parce que le thème portait sur la place de la femme dans l’éducation, que la conférence religieuse des femmes de Bamtaaré Sénégal a mis l’accent sur l’allaitement maternel. Ici, tous les religieux et religieuses sont unanimes que l’allaitement maternel est le socle de toute bonne éducation. Chérif Léhib Aidara dira que  l’allaitement maternel renforce le lien affectif de l’_enfant vis à vis de sa mère. Une argumentation renchérie par le parrain de la cérémonie. Le colonel commandant de la zone militaire numéro six a invité la communauté femme à allaiter les enfants comme le recommande l’Islam. Mamadou Gaye ajoute que les mauvais comportements sources de conflits et de désobéissance sont généralement dus à un allaitement de l’enfant hors du sein maternel. Ici, se sont donc les femmes qui sont invitées à tourner le dos au biberon, au profit du sein maternel pour une société disciplinée dans la paix, la cohésion et le respect des valeurs sociales. Durant tout son exposé, le conférencier du jour a largement exploré l’importance du lait maternel pour un bébé, futur gardien de sa société. Selon l’imam ratib de Goudomp, ce sont les femmes qui assurent l’éducation des enfants dès les premières années de leur vie. Par conséquent elles ne doivent en aucun cas refuser le sein aux bébés. Bamtaaré Sénégal, un mouvement politique du guide religieux Chérif Léhib Àidara allie toujours le spirituel au temporel au grand bonheur des peuples du Fouladou voire toutes les communautés religieuses dans cette partie sud du pays.
ELHADJI MAEL COLY