L’agence nationale des éco villages a un objectif de 500 villages d’ici 2017 et la moitié au sud

L’agence nationale des éco villages (ANEV) vise haut pour améliorer les conditions de vie des populations rurales. En développant les quatre composantes qui sont à la base de la création d’un éco village, l’ANEV veut contribuer à l’émergence du Sénégal à partir des villages. De la bonne gouvernance à l’appui aux initiatives locales en passant par la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables, rien ne sera négligé pour offrir aux villageois le cadre propice au développement socioéconomique dans le respect des valeurs et du cadre culturels. Les responsables de l’ANEV sont satisfaits des résultats obtenus et comptent aller plus loin en accordant une attention particulière aux régions du sud (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor). De 300 villages en fin 2015, l’agence veut aller à 500 villages en 2017. La moitié des villages qui seront érigés sera réservée au sud du pays. Un comité régional de développement (CRD) de lancement des activités de l’ANEV a été organisé à Ziguinchor hier Mardi

L.BADIANE pour xibaaru.com