L’affaire du Consul sénégalais à Marseille toujours à la Une des quotidiens du jeudi

Les quotidiens parus jeudi traitent toujours de l’affaire Tamsir Faye, du nom du Consul sénégalais à Marseille, accusé d’ivresse publique et d’avoir exhibé son sexe en public, et dont le flou demeure sur son limogeage.

«Affaire du Consul du Sénégal à Marseille : Le malaise Tamsir Faye», titre Le Quotidien, informant que Le Quai d’Orsay envoie un rapport sur ses écarts et que le président Macky Sall est aphone sur la question.

Dans ce journal, Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur lance : «Je ne parle pas de cette affaire».

La Tribune fait état de remous autour du dossier Tamsir Faye et écrit à sa Une que «Mankeur Ndiaye fait la leçon à Jules Diop (Secrétaire d’Etat des Sénégalais de l’extérieur)».

Selon nos confrères, «le fossé se creuse entre les deux ministres» et que le secrétaire général du Gouvernement, Abdou Latif Coulibaly encense le chef de la diplomatie sénégalaise en ces termes : «Mankeur est un grand ministre des Affaires étrangères».

Pour Le Témoin, «les Sénégalais de France vont battre le pavé pour soutenir Tamsir Faye» et que des émigrés algériens vont les accompagner.

Quoiqu’il en soit, EnQuête souligne que le Consul n’est pas encore sorti de l’ornière car, une plainte se fomente contre lui pour «violence, injures et outrage à agents».

L’As ouvre sur la visite demain du chef de l’Etat à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) et révèle que «les RG (renseignements généraux) campent à l’université».

S’il en est ainsi, c’est parce que selon Walfadjri, «c’est une visite à hauts risques».

«Cheikh Kanté, directeur général du port de Dakar est envoyé en opération déminage. 1,5 million pour acheter le calme des étudiants», explique Walf.

Pour L’Observateur, «Macky charme l’Ucad». A la Une de ce journal, le maire de Dakar «Khalifa Sall désavoue ses souteneurs» en affirmant : «Je n’ai ni parrainé ni financé de mouvements de soutien. Je ne cautionnerai jamais des attaques contre Tanor».

Traitant des résultats catastrophiques des examens, Direct-Info met le focus sur le dernier Conseil des ministres d’hier et note que «le Gouvernement esquive la question et part en vacances».

Le Soleil informe que pour la protection de l’environnement, 400 agents des eaux et forêts seront recrutés.

Ce journal donne aussi l’ «engagement pour un monde de paix et de solidarité» de la conférence internationale sur «islam et paix» tenue les 28 et 29 juillet à Dakar.