La visite de Macky Sall lapidé à l’UCAD à la Une des quotidiens du samedi

Les journaux parus samedi reviennent largement sur la visite du chef de l’Etat, vendredi, à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ponctuée par des huées et jets de pierres.
Sur place, Macky Sall a inauguré trois nouveaux pavillons de 1044 lits, la deuxième cité des enseignants et lancé le démarrage de la construction de laboratoires.
‘’Chaude journée à l’université’’, souligne L’Observateur qui signale que le cortège présidentiel ‘’essuie des jets’’ de pierres. Le chef de l’Etat, note le journal, ‘’affronte la contestation, mais rassure les étudiants’’ en annonçant la tenue en octobre du procès du présumé meurtrier de l’étudiant Bassirou Faye.
Le journal Enquête parle d’une ‘’pluie de pierres et de doléances’’. Selon le journal, ‘’la venue hier du chef de l’Etat à s’est terminée dans un désordre total. Et pour cause, des étudiants qui continuent de réclamer justice dans l’affaire Bassirou Faye ont saboté l’évènement en jetant des pierres sur le cortège présidentiel (….) en dépit de l’impressionnant dispositif sécuritaire mis en place’’.
Mais pour Enquête, ‘’ce qui s’est passé hier au campus social de l’UCAD est inadmissible (…). Les manifestants isolés d’hier ne doivent pas oublier tous les efforts consentis jusque-là par l’Etat pour remettre de l’ordre dans nos universités. Une réforme n’en est pas une si elle n’est pas douloureuse’’.
Macky Sall était ‘’dans un pavillon de pierres’’ hier à l’UCAD, souligne Le Quotidien qui écrit : ‘’Il a vu rouge. On lui a jeté des pierres. Pourtant, le président de la République était venu inaugurer trois pavillons de 1044 lits qui visent à permettre de réduire le déficit de logements au campus social de l’UCAD’’.
‘’Dans une université divisée en proportions électoralistes, l’autorité et le respect dus à une institution ont été bafoués au grand jour (…)’’, ajoute Le Quotidien qui relève que Macky Sall a ‘’axé l’essentiel de son discours sur la nécessité d’instaurer un climat de
paix pour le renforcement de la qualité des enseignements à l’université’’.
Walfadjri parle de ‘’tapis de pierres pour Macky Sall’’ et note que ‘’le pèlerinage à la chambre 168 A (sa chambre d’étudiant) n’a pas eu lieu’’.
Malgré ‘’quelques huées et jets de projectiles’’, Le Témoin au quotidien affiche à sa Une : ‘’Macky, visite réussie’’. ‘’Certains lui avaient promis l’enfer, mais hier le président de la République, malgré quelques huées et jets de projectiles, a déroulé normalement le programme de sa visite à l’UCAD. La première d’un chef d’Etat depuis 1960’’, écrit Le Témoin.
Direct Info rappelle que le chef de l’Etat est ‘’un produit fini du système éducatif public sénégalais’’ et souligne ‘’le courage de Macky Sall face à la colère des étudiants’’.

Le Soleil annonce 300 milliards pour ‘’le renouveau des universités’’ et souligne que la réforme initiée par le chef de l’Etat dans l’enseignement supérieur ‘’est en marche’’. ‘’Les universités sénégalaises auront un nouveau visage plus attrayant. Elles seront des cadres plus propices pour la transmission et l’acquisition du savoir’’, écrit Le Soleil.
Le journal ajoute : ‘’Le chef de l’Etat a posé hier la première pierre pour la construction de nouvelles infrastructures pédagogiques à l’UCAD. Le projet d’un montant de 34 milliards de francs Cfa de la Banque mondiale comporte la réhabilitation, l’extension et la construction de nouvelles infrastructures dans les universités’’.
Pour Sud Quotidien, la visite de Macky Sall à l’UCAD est un ‘’pari pour une université d’excellence’’.