La Vice-consul du Sénégal initie des journées de prières dédiées au Prophète de l’Islam (PSL)

Madame Khady Sall Ndiaye vice consul du Sénégal à Milan a concrétisé ce samedi 18 juin sa un rassemblement tout ce que le nord d’Italie compte comme ressortissants du pays de la teranga autour d’une journée de prières mais aussi revisiter la vie et l’œuvre du prophète(PSL).

C’est ainsi que dès les premières heures de la journée, les fidèles ont déferlé vers la grande salle louée pour la circonstance. Et un récital de coran a ouvert les activités. En effet, comme le recommande la religion, ils ont choisi de réciter le livre saint pour bénir la journée.

Ainsi comme si la bénédiction était déjà au rendez-vous, le reste de l’événement a été plus qu’une réussite.

La seconde partie de la journée a été confiée à Oustaz Abdou Gueye assisté de Oustaz Tahirou Drame. Le premier, fidèle à sa réputation de grand orateur, a tenu en haleine l’audience pendant deux tours d’horloge. En effet dans son grand oral Oustaz Gueye a revisité les écrits de nos érudits tels que Elhadji Malick Sy, Cheikh Ahmadou Bamba pour étayer ses thèses . Et le public venu assister à l’événement n’a pas senti passer le temps tellement il était captivé par la profondeur et la rigueur de l’argumentaire. Le conférencier n’a pas non plus manqué d’inciter les parents présents à l’événement à veiller sur l’éducation de leurs enfants car affirme-il beaucoup d’entre eux sont en train de passer à côté.

D’importantes délégations de différents responsables de l’Alliance Pour la République ont tenu aussi à venir prêter main forte à leur camarade.

Pour couronner le tout, le nombreux public a eu droit à un copieux « ndogou » offert gracieusement par Madame Ndiaye. Et aucun détail n’a vraiment pas été négligé pour que la rupture du jeun de ce jour soit des plus inoubliables.

Mais ce qui est important de retenir à l’issue de cette journée est le fait que tout le monde s’accorde à dire qu’un événement initié par Madame Khady Sall Ndiaye ne peut connaître que la réussite. En effet la vice consul est vue par communauté en réalité non comme une simple vice consul mais aussi et surtout comme une assistante sociale. En ce sens qu’elle porte en bandoulière son bâton de pèlerin pour assister les couches les plus défavorisées.

SAKHO MALICK (BERGAMO, ITALIE).