La SUNEOR n’a pas encore de repreneur

« Aucun repreneur ne s’est encore manifesté pour reprendre la Suneor, un appel d’offres sera lancé », selon Amadou Ba

Pour le moment, aucun repreneur ne s’est manifesté pour la reprise de la Suneor, depuis l’annonce, hier, de la séparation à l’amiable entre l’état et Abbas Jaber, a affirmé mardi à Dakar, Amadou Tidiane Ba, ministre de l’économie, des finances et du plan.
« A l’heure où je vous parle, aucun repreneur ne s’est manifesté pour la reprise de la Suneor. Nous allons lancer un appel d’offres car, nous voulons des solutions viables 3t éviter les erreurs du passé », a notamment dit Amadou Ba.
Il répondait aux questions des journalistes en marge du lancement du rapport du Fonds monétaire international (Fmi).
Lundi, l’état du Sénégal, représenté par le ministre de l’économie et Abbas Jaber, gérant de la Suneor depuis sa privatisation, ont annoncé une séparation à l’amiable. Ces dernières années, la gestion de M. Jaber a été décriée par les travailleurs qui invitaient l’état à reprendre les choses en main oour éviter la mort programmée de l’entreprise.
Poursuivant, Amadoue Ba a indiqué que l’état du Sénégal est également en discussion avec le Mali pour régler le dossier de Transrail, et avec Bi Laden Group sur l’aéroport international Blaise Diagne de Diass.
« Vous voyez donc que nous avons hérité d’une situation difficile. Mais le Sénégal est sur la bonne voie. Nous avons un budget qui cadre avec le Plan Sénégal Émergent (Pse) », a dit Amaddou Ba, réagissant ainsi au classement du Sénégal oar le Fmi parmi les 25 pays les plus pauvres du monde.
Selon lui, l’ambition du gouvernement est de dépasser les 7% de croissance et le Pib national dont les prévisions projettent cette année à 567.000 f cfa par habitant.