La Sonatel réalise un chiffre d’affaires de 863 milliards de FCFA en 2015

La SONATEL a réalisé un chiffre d’affaires de 863 milliards de FCFA en 2015, soit une hausse de 47,3 Milliards FCFA, a annoncé le groupe de télécommunication dans un communiqué.
Ce document reçu à l’APS souligne que la croissance du chiffre d’affaires ‘’reste toujours soutenue à 5,8% en léger fléchissement, expliqué par l’intensification des offres promotionnelles sur le marché (bonus de rechargement) et l’impact de nouvelles taxes’’. ’’De plus, ajoute la même source, l’ampleur plus importante du phénomène des opérateurs Over The Top (Viber, Skype etc.) a entraîné une baisse du trafic arrivée international’’.
La SONATEL relève que la croissance du chiffre d’affaires est portée par le Mali (+22,7 milliards FCFA) et la Guinée (+17,6 milliards FCFA) et soutenue par le mobile et l’international.
Selon le communiqué, ‘’les filiales à l’étranger contribuent à hauteur de plus de la moitié du Chiffres d’Affaires consolidé du groupe’’. Il indique également que les investissements du groupe (158 milliards de FCFA en 2015) sont en augmentation de +16% et représentent 18% du chiffre d’affaires (+1 point par rapport à l’année précédente).
La SONATEL souligne que le renouvellement des réseaux d’accès mobiles mobilise l’essentiel de cet investissement.
L’entreprise indique que son résultat net s’élève à 221 milliards FCFA en 2015 dont plus de 60% réalisés à l’international. Ce résultat est en croissance de 2,9 milliards FCFA soit + 1,3% par rapport à 2014.
’’Cette augmentation est liée notamment à l’évolution favorable des résultats opérationnels’’, explique t-on.
Selon le communiqué, le groupe ’’contribue à la création de richesse dans ses pays de présence’’ et continue de ‘’rester un acteur majeur de la création de richesse dans tous ses pays de présence et particulièrement au Sénégal’’.
Ainsi, la SONATEL a contribué pour plus de 425 milliards CFA aux recettes budgétaires des pays dont 214 milliards FCFA pour l’état du Sénégal à travers les impôts, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes.
Aps
Le communiqué relève qu’au titre du développement du secteur privé local, les activités du groupe ont généré au profit des entreprises locales plus de 178 milliards de FCFA de chiffres d’affaires dont près de 108 milliards de FCFA pour des entreprises au Sénégal.
Il souligne qu’au titre de la balance des paiements, le groupe ‘’y a contribué positivement dans tous ses pays de présence à travers les balances de trafic représentant des exportations nettes pour plus de 183 milliards de FCFA dont 94 milliards pour le Sénégal’’.
Dans le domaine de l’emploi, le groupe revendique plus de 3000 emplois directs et plus de 100 000 emplois indirects créés grâce à ’’une distribution commerciale étendue, à la sous traitance et aux différents partenariats dynamiques’’.