La qualification des Lions pour la phase de poule du mondial 2018 à la Une

Les quotidiens sénégalais reçus mercredi à APA accordent un traitement de faveur à la qualification des Lions de la Téranga à la phase de poule du mondial 2018, face aux Baréa du Madagascar, qu’ils ont battus hier à Dakar par trois buts à zéro (3-0) au terme du 2ème tour préliminaire.

«Mondial 2018 : Sénégal/Madagascar (3-0)-Les Lions qualifiés pour la phase de poule», titre le quotidien national Le Soleil.

Selon L’As, au terme du tour préliminaire, «les Lions se qualifient sans rassurer.

Ce qui fait écrire au Populaire que «des Lions indigents dominent les Malgaches». Dans ce journal, le coach des Lions se dit «désolé pour le spectacle».

Quoi qu’il en soit, Stades estime que «les Lions font le job». Mais L’Observateur parle d’une «victoire et des doutes».

De l’avis du Quotidien, «seule la victoire est belle». Libération rassure et indique que «les Lions sont dans le dernier wagon».

Parlant de la prévention du terrorisme, Walfadjri note que «la razzia continue chez les imams», avec Leyti Niang, arrêté au Nord du Sénégal et soupçonné de liaisons dangereuses avec des réseaux terroristes.

Selon EnQuête, «Leyti Niang rejoint imam Ndao» après sa mise sous mandat de dépôt.

Nos confrères expliquent qu’il est accusé d’être le bras droit de Makhtar Diokhané arrêté au Niger alors qu’il voulait rejoindre Boko Haram. «Le dossier est confié au juge du Premier cabinet», souligne EnQuête.

Le Populaire consacre sa une aux «révélations de l’avocat de l’imam Ndao».

Selon Me Babacar Ndiaye, «le dossier ne révèle aucun appel téléphonique provenant de l’étranger ou qu’il entretient des relations avec des personnes. L’imam Ndao n’a jamais quitté son pays, si ce n’est pour aller à la Mecque. Même le juge d’instruction n’était pas au courant de son transfèrement à Saint-Louis. C’est une déportation qui ne dit pas son nom».

La Tribune se focalise sur «ces djihadistes sénégalais qui s s’assument» et donne des noms, comme Abdourahmane Mendy, Sadio Gassama, Ibrahima Ly, Oumar Diaby…

Traitant de la lutte contre le terrorisme avec l’achat d’avions de chasse et patrouilleurs, l’interdiction du port du voile intégral, la suspension de toutes les puces non identifiées…, Sud Quotidien note que «le Sénégal (est) aux aguets» et ne semble pas lésiner sur les moyens pour contenir la menace terroriste.

L’Observateur revient sur l’accélération des projets, le référendum et la consolidation de Benno Bokk Yakaar, et informe que «Macky envoie son Pm au charbon».

«Concours des élèves-inspecteurs : Dionne (le Premier ministre) suspend tout. Le Gouvernement invoque le manque d’argent», apprend-on à la Une du Quotidien.