La presse à fond sur les «réactions musclées» du pouvoir contre Amath Dansokho

Les réactions dites «musclées» de l’Alliance pour la République (Apr, au pouvoir) contre le ministre d’Etat, Amath Dansokho, qui estimait samedi dans les colonnes d’un quotidien sénégalais que «le pays est danger», font le menu de la presse parue lundi.

L’As, revient sur la sortie d’Amath Dansokho, président d’honneur du PIT (Parti pour l’indépendance et du travail, mouvance présidentielle) et titre que «le pouvoir ouvre le feu» sur lui. Dans ce journal, Yakham Mbaye, secrétaire d’Etat à la Communication titre sur Dansokho qu’il qualifie de ne pas être «conséquent».

«Ce n’est pas le même discours qu’il tient en Conseil des ministres», ajoute Me Oumar Youm, porte-parole du Gouvernement.

L’Observateur fait état de «réactions musclées contre le ministre d’Etat» et indique que «l’APR s’abat sur Dansokho».

«Dansokho a été le premier à indisposer les magistrats et enquêteurs dans la traque des biens mal acquis. Il a sorti on ne sait où 2 000 milliards de F CFA que Karim Wade et Cie auraient planqués», soutient Yakham Mbaye, dans le même journal.

De son côté, Me Youm estime que «le double langage de Dansokho est étonnant et ses propos intolérables».

Sur le même sujet, Le Quotidien note que «Youm ivre de colère» en répliquant à Amath Dansokho, et veut savoir «dans quel état il était».

«Yakham et Me Youm clashent Dansokho», titre Libération. Sur cette sortie de Dansokho, Me Youm dénonce dans Le Soleil «une stratégie de destruction».

De son côté, La Tribune se focalise sur les délestages, la pénurie d’eau, la transhumance politique….et note que «ces tombeurs de Wade menacent Macky».

Pendant ce temps, Le témoin informe qu’en route pour l’Arabie Saoudite, «les Jambaars (appellation en wolof des soldats sénégalais) bientôt cantonnés à Dodji», une zone semi-désertique du Nord du Sénégal «pour mieux les préparer à leur séjour saoudien, où ils retrouveront des conditions climatiques similaires».

Traitant du scandale foncier à Diamniadio qui abrite l’un des pôles urbains du Sénégal, Walfadjri note que «les corps de contrôle de l’Etat fouillent Seydi Sy Sall (Délégué général aux pôles urbains)».

Ce journal revient aussi sur «les petits pas de la réconciliation» entre Mamadou Diop Decroix et Landing Savané, dont chacun réclame la paternité d’ «And Jef- Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ-PADS)».

«Après une rupture douloureuse : Decroix et Landing Savané rabibochent», écrit L’As.

Parlant du, match Sénégal-Burundi de samedi prochain, Walfadjri informe que «Demba Bâ est forfait». «Demba Bâ sèche la sélection, Omar Daf rentre à Sochaux», note Le Populaire.

Le Quotidien revient sur cet exploit des Lions du football en Nouvelle Zélande où se tient la CAN U20 et informe que l’équipe du Sénégal est en huitième de finale. «Le Sénégal passe en huitième de finale», ajoute La Tribune.