La politique s’impose aux quotidiens du samedi

L’actualité politique avec divers sujets domine la Une des quotidiens du samedi, et qui continuent également de traiter du séjour présidentiel en banlieue dakaroise.
Le Populaire écrit que «Macky Sall-Khalifa Sall : Le duel se poursuit», avant de se demander : «Duel à distance entre le président et le maire de Dakar ?»

Selon le journal, le 28 mai dernier, au moment où le président lançait le dialogue national, Khalifa Sall présidait un méga-meeting sur l’Avenue Bourguiba.

«Ce samedi, le meeting de Khalifa Sall coïncide avec l’inauguration du Pont de l’Emergence», informe Le Populaire.

Le journal EnQuête parle de ce meeting de l’Union départementale du Parti socialiste de Dakar et estime que «Khalifa défie Tanor».

«Khalifa a des ambitions pour les Sénégalais», affirme Bamba Fall, maire de Médina, alors que Me Moussa Bocar Thiam, porte-parole adjoint du Ps précise que son parti n’est pas dans l’opposition.

«Barth a oublié que ses mains sont rouges de sang», affirment les enseignants républicains à la Une de La Tribune.

A la Une de Walfadjri, Ousmane Sonko, président du parti Pastef, accuse : «Des biens de Karim (sont) distribués à des proches de Macky».

Sur les activités du Chef de l’Etat en banlieue où il séjourne depuis mardi dernier, ce journal indique que «Macky va inaugurer le Pont de l’Emergence alors qu’il est inachevé».

«Macky charme la banlieue», titre Sud Quotidien. L’As met en exergue «les révélations de Moustapha Guèye» qui, profitant de l’inauguration de la mosquée de Sahm Notaire par le Chef de l’Etat, a révélé avoir prié pour lui quand il était en disgrâce.

Parlant de faits divers, L’Observateur informe que «la Mauritanie extrade un djihadiste sénégalais».

«De Rosso, il a été conduit à la Dic sous haute surveillance policière», précise le journal.

Le Quotidien s’intéresse à la dette de près de 23 milliards de l’Aéroport Blaise Diagne aux entreprises et note : «Les créances blessent Diagne».

«Le Groupe rafle le marché des rails pour le Train express régional-Eiffage et Cse trônent sur 329,4 milliards de f cfa », titre Libération, soulignant que 23 candidats avaient postulé après l’Appel d’offres international.