La politique fait les choux gras des quotidiens du jeudi

Les sujets politiques, notamment la batille au Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) pour le contrôle du Groupe parlementaire «Libéraux et Démocrates», ainsi que le rassemblement de l’opposition prévu vendredi dans ce cadre, occupent la Une des quotidiens du jeudi.

«Contrôle du Groupe parlementaire Libéraux et Démocrates : Le Pds refuse de capituler», titre Sud Quotidien, soulignant que ce parti est toujours en ordre de bataille contre la désignation par le bureau de l’Assemblée nationale du leader des frondeurs, Modou Diagne Fada, comme président dudit Groupe.

Selon Sud, à l’issue d’une réunion du Comité directeur hier, les Libéraux ont sonné la mobilisation de toutes leurs fédérations, ce vendredi.

«Rassemblement ce vendredi au siège du Pds : Le grand défi de l’opposition», titre Le Quotidien.

De son côté, L’As se focalise sur la contestation du nouveau secrétariat national du Pds par les réformateurs et met en exergue «la lettre incendiaire de Fada à Me Wade».

«A la lecture de la correspondance que le groupe des réformateurs du Pds a adressée à Me Wade le 10 septembre dernier, l’on comprend mieux pourquoi Modou Diagne Fada est exclu des plans du pape du Sopi et ses proches voués aux gémonies par leurs frères de parti. Dans cette correspondance….les réformateurs n’ont pas uniquement contesté la mise en place du Secrétariat national, ils ont ouvertement accusé Me Wade de favoritisme, de copinage et de torpillage des statuts du parti», détaille L’As.

Pour La Tribune, après Fada, on s’achemine «vers l’exclusion de Awa Diop et Fatou Thiam» car, la commission de discipline attend l’avis de Wade.

A sa Une, Direct-Info met côte à côte Macky Sall et Khalifa Sall, avec ce titre : «La bataille de Dakar aura bien lieu».

L’Observateur enquête sur la gestion des déchets à Dakar de 2000 à 2015 et plonge «au cœur de la mafia des ordures», révélant ce deal autour des bulletins de pesée.

L’arrestation de présumés terroristes au Sénégal fait la Une de Libération qui se focalise sur «Soumaré, Boko Haram et la piste nigérienne».

«Au commencement, c’était une affaire de faux billets. Comment l’imam de Kaolack et ses complices ont été pris», note ce journal.

«Al-Qaïda Sénégal : une naissance avortée…», titre Le Témoin qui fait état de l’arrestation de plusieurs personnes et de la saisie de plusieurs vidéos de propagande.