La politique au menu des quotidiens du lundi

Des sujets politiques, avec notamment le regroupement de l’opposition en vue de former un groupe parlementaire fort à l’Assemblée nationale, sont traités par les quotidiens du lundi.
«Assemblée nationale : L’opposition érige ses remparts…Fada décidé à ouvrir une brèche fatale», titre Le Populaire.

Selon nos confrères, 6 partis de l’opposition parlementaire coalisent pour créer un groupe parlementaire avec à sa tête Aïda Mbodj du Parti démocratique sénégalais (Pds).

«Les frondeurs du Pds promettent une réponse juridique et administrative mardi à l’hémicycle», ajoute Le Pop.

«Alliance Pds, Rewmi, Bok gis-gis, Ucs…L’opposition fait bloc», titre Le Quotidien. Dans ce journal, le groupe de Fada, chef des frondeurs du Pds soutient que «Idy, Pape Diop, Baldé,…ont choisi leur camp».

Quoi qu’il en soit, La Tribune voit dans cette bataille pour le contrôle du groupe parlementaire «libéral et démocratique», un «mortal kombat entre frères» libéraux, et indique que «Fada se braque et engage la bataille finale».

Pour L’As, «Wade liquide fada» dont le camp accuse : «C’est un groupuscule qui gère le parti et qui agit selon ses intérêts».

«Macky Sall réarme son régime politique», lit-on à la Une de Direct-Info qui fait état d’une rencontre aujourd’hui entre le chef de l’Etat et les députés.

De son côté, Walfadjri donne «les prémices d’un divorce» entre Macky et Khalifa Sall, maire socialiste de Dakar.

Traitant de la présidentielle du 11 octobre en Guinée, EnQuête titre : «Le calme avant la tempête».

Ce journal informe que le vote s’est déroulé dans le calme avec des affluences record, les résultats provisoires attendus vendredi, mais que l’opposition conteste déjà les résultats.

«Présidentielle guinéenne : Cellou rafle la mise à Dakar», note Walfadjri.