La politique à la Une des quotidiens du samedi

L’actualité politique, avec la situation au Parti socialiste marquée par la guerre des tranchées entre la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) qui lance un pétition pour la sortie du parti du Gouvernement, et la réplique du Forum des jeunes socialistes, entre autres, fait la Une des quotidiens du samedi.
«Ps-Lancement de la pétition de la Jds à Thiès : Gare à la violence», titre Le Quotidien.

Le journal informe que la permanence du parti à Thiès a été interdite à Babacar Diop et Cie de la Jds.

Sur cette pétition pour le départ des ministres socialistes du Gouvernement, Sud Quotidien parle de «guerre des tranchées chez Tanor Dieng».

«La Jds et Babacar Diop lancent leur pétition, ce samedi. Le PS interdit la manifestation à la permanence Ousmane Ngom de Thiès. Les pro-Khalifa mettent en garde les instances du parti. Le Forum des jeunes socialistes pour des sanctions contre Khalifa Sall», note Sud.

Parlant de «désaffiliation des mouvements satellites du Ps», Walfadjri estime que «Tanor cherche à désarmer les rebelles», et que la Jds et le Fjs sont dans la ligne de mire.

De son côté, Jour-J fait état de «rapprochement imminent» entre Macky Sall et Cheikh Alassane Sène.
«Macky bénit le mouvement (And falat Macky) de Cheikh Mbacké Gadiaga», informe Direct-Info à sa Une.

Libération livre les derniers instants de Wade au pouvoir, le 25 mars 2012, avec des «révélations fracassantes de Me Ousmane Ngom».

Dans ce journal, le dernier ministre de l’Intérieur du régime libéral explique : «Vers 18 heures, je suis allé au palais dire à Me Wade que les tendances étaient favorables à Macky Sall. Il m’a demandé si je pouvais les renverser. 15 minutes après, je suis revenu au palais. Je lui ai demandé Macky Sall pour le féliciter…»

Analysant la place réservée au terrorisme dans le projet de loi modifiant le Code pénal, L’Observateur affiche «Macky en guerre ouverte» en voulant criminaliser le terrorisme.

Selon le journal, les coupables de terrorisme pourront récolter les travaux forcés à perpétuité.

«Une durée légale de garde à vue de 12 jours. Perquisition de jour comme de nuit», ajoute L’Obs.

«Affaire du Range Rover-Nouvelle plainte contre Waly Seck», informe L’As, à côté du Populaire qui révèle que «Erdogan chasse des étudiants sénégalais» suite au putsch manqué.

Traitant de la pacification de l’espace scolaire, Le Soleil écrit que «l’Etat et les syndicats s’engagent pour une année apaisée».

«Bars de fer entre Gouvernement et syndicats d’enseignants-Le temps des compromis», titre EnQuête.