La nouvelle équipe de la CREI à la Une des quotidiens du mercredi

Les changements opérés à la tête de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) du Sénégal se paient la Une des quotidiens parus mercredi.
«Nominations du Conseil supérieur de la Magistrature-Macky CREI un nouveau Parquet spécial», titre Le Quotidien.

Ce journal explique que le duo Abdoulaye Diagne (Procureur spécial) et Aliou Diop substitut du Procureur sont en scène.

Faisant état de «vaste mouvement au sein de la Magistrature», EnQuête se focalise sur «les nouveaux hommes de la traque».

«Cheikh Tidiane Mara et Ibrahima Ndoye remplacés respectivement par Abdoulaye Diagne et Aliou Diop», note EnQuête.

De son côté, L’As estime que «Macky secoue la CREI», soulignant que «le rebelle Ibrahima Ndoye est muté à Saint-Louis».

Toutes choses qui font dire au Populaire que «Macky retape la CREI» en lui nommant un nouveau Procureur, portant à trois le nombre de magistrats qui ont occupé ce poste en quatre ans.

Pour L’Observateur, l’Etat a procédé à «un toilettage de la CREI». Mais Libération écrit qu’ «Abdoulaye Diagne a été nommé pour relancer la traque des biens dits mal acquis».

«CREI, Cour suprême, Conseil constitutionnel…Macky chamboule la magistrature», titre Walfadjri.

A sa Une, Le Soleil affiche ces «32 milliards f cfa pour financer la campagne agricole».

Nos confrères ajoutent que «20.000 unités attelées et 2.000 tracteurs seront distribués» et que «75.000 tonnes de semences données aux agriculteurs».

Traitant de l’abrogation du Décret relatif à la surtaxe sur les appels entrants, L’Observateur informe que «l’Etat grugé de 240 milliards f cfa».

Sur les 2,7 milliards f cfa de taxes non reversés par l’Assemblée nationale, Direct-Info parle du «silence suspect de Moustapha Niasse (son président)».