La mort du jeune de Grand-Yoff et l’affaire Tamsir Faye à la une des quotidiens du Samedi

La presse du weekend traite abondamment de la bavure policière survenue à Grand-Yoff avec la mort par balle d’un jeune du quartier Arafat, tout en revenant sur les suites de l’affaire du consul général du Sénégal à Marseille, Tamsir Faye.
Evoquant le premier sujet, Le Populaire relève qu’’’une descente de la police a viré au drame, avant-hier soir, à Grand-Yoff’’.
Le journal explique qu’’’un policier a ouvert le feu, atteignant d’une balle un jeune de 23 ans, Matar Ndiaye dit Ndiaga, qui a rendu l’âme, en début d’après-midi à l’hôpital’’.
‘’Ndiaga abattu, les jeunes d’Arafat attaquent les locaux de la police’’, titre Le Populaire pour décrire la vive réaction des habitants.
La manchette de Walfadji donne également toute la mesure de l’exaspération des populations du quartier où vivait la victime.
‘’Grand-Yoff à feu et à sang’’, affiche le journal, faisant état d’une ‘’révolte des jeunes’’, après la mort du jeune Matar Ndiaye.
Dans sa une, le quotidien Enquêtes décrit également des ‘’scènes de guérilla urbaine à Grand-Yoff’’.
C’est ‘’une bavure de plus’’, constate le journal en page intérieur, indiquant que ‘’la police a réagi, dans la soirée, à travers un communiqué dans lequel elle exprime ses regrets et annonce une enquête’’.
Le journal précise que des agents du commissariat de Dieuppel ‘’étaient aux trousses d’un trafiquant notoire de chanvre’’, lorsque le drame s’est produit.
Le quotidien L’As parle lui aussi de bavure policière et souligne que le présumé tireur du coup de feu fatal s’appelle Cheikh Diop.
Mais, Le Témoin parle lui d’un ‘’élément de la police de Dieuppeul non identifié, expliquant que les policiers ‘’ont tiré accidentellement sur une foule de curieux’’.
Sur un autre plan, la presse quotidienne revient aussi abondamment sur les suites de l’affaire de l’ex-consul général du Sénégal à Marseille.
‘’Prolongation de l’affaire Tamsir Faye : ivresse diplomatique’’, commente Le Quotidien.
Le journal observe que le secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, Souleylmane Jules Diop, ‘’conteste le limogeage du consul’’, par le ministre des Affaires étrangères.
‘’Des accusations aussi graves ont été portées contre Mankeur Ndiaye’’, accuse-t-il. Cette phrase choc fait aussi la une de Direct Info. Plus sobrement, Sud Quotidien écrit dans son titre que ‘’Souleymane Jules Diop charge Mankeur Ndiaye’’.
Sur un tout autre sujet, Le Soleil indique que le chef de l’Etat, Macky Sall, ‘’ordonne l’arrêt de la coupe abusive du bois’’. Le journal souligne qu’il présidait vendredi à Dakar la clôture de la première Conférence nationale sur le développement durable.
Les quotidiens dakarois évoquent par ailleurs le combat de lutte tant attendu entre Bombardier, actuel roi des arènes, et Modou Lô.
‘’Le choc des ambitions’’, titre en une le quotidien Enquête. Selon le journal, ‘’Modou Lô, qui a toujours rêvé devenir roi des arènes, a l’occasion d’enfiler le titre ce samedi face à Bombardier qui ne compte pas perdre sa couronne après l’avoir acquise l’an dernier’’.
Waa Sports tente de dévoiler ‘’ce que dit la date du combat’’. ‘’Le B52 [surnom de Bombardier], roi du 25 juillet contre Modou Lô, roi de juillet’’.
Sunu Lamb parle d’’’un duel entre Bombardier, un roi désireux de garder le trône, et Modou Lô, qui veut l’en chasser pour devenir pour la première fois le numéro 1 de la lutte’’.