La marche de l’opposition gambienne parmi les sujets à la Une de la presse du vendredi

Les quotidiens de ce vendredi se penchent sur, entre autres sujets, la marche d’hier en Gambie pour des réformes électorales.
«Marche pour des réformes électorales : L’opposition provoque Jammeh», titre Le Quotidien.

Le journal informe que la manifestation a été réprimée en l’absence du président Yaya qui est actuellement en Turquie, et que plusieurs personnes ont été arrêtées.

Le journal L’As parle de «révolte contre Yaya Jammeh» à Serekunda pour des révoltes électorales.

Selon le journal, la marche a été dispersée par les forces de l’ordre qui ont exercé une folle répression sur les manifestants.

«Le bilan, ajoute L’As, fait état d’une quarantaine de blessés. Un couvre-feu a été instauré».

«Manifestation à Banjul : 40 arrestations dont un opposant au régime de Jammeh», informe Sud Quotidien.

Le Témoin indique que «l’opposition gambienne manifeste, la police charge», poussant les commerçants sénégalais à fermer boutique.

De son côté, Le Soleil parle du 13ème sommet de l’Oci et note que «Macky Sall présente une feuille de route pour redynamiser le Comiac», et que le Sg regrette l’absence d’un organe de règlement des conflits.

L’affaire Karim Wade réapparaît à la Une de La Tribune qui parle de l’évacuation sanitaire de Bibo Bourgi en France et estime que ce dernier «encombre la République».

«L’ONU vole au secours de Bibo», titre EnQuête, expliquant qu’elle ordonne l’évacuation sanitaire du prisonnier.

Le journal souligne que l’Etat a 20 jours pour s’exécuter, mais donne la parole à Me Sidiki Kaba, ministre de la Justice qui affirme que «les conditions d’un tel déplacement vont être organisées».

Pour cette évacuation de Bibo, Walfadjri note que «Sidiki Kaba pose ses conditions».