La Ligue Sénégalaise des Droits Humains dénonce la violence dansla campagne à Saint-Louis

La Section Saint-Louis de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) dénonce les actes de violences survenus hier à Balacos et à l’avenue Moustaph Malick GAYE et s’indigne face aux menaces de Monsieur Alioune DIOP actuel Directeur général de l’ONAS et responsable politique de l’APR Saint-Louis à l’égard du Directeur de publication de NDARINFO Cheikh Saadbou SEYE

La Section Saint-Louis de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) dénonce les actes de violences survenues hier à Balacos et à l’avenue Moustaph Malick GAYE et appelle à un climat de sérénité, de retenue et demande aux autorités Administratives du département de Saint Louis prendre toutes les mesures idoines pour parer à d’autres situations similaires. La Ligue tient aussi à s’indigner face aux menaces proférées contre Monsieur Alioune DIOP actuel Directeur général de l’ONAS et responsable politique de l’APR Saint-Louis à l’égard du Directeur de publication de NDARINFO Cheikh Saadbou SEYE.

La section Saint Louis de la Ligue Sénégalaise rappelle enfin que l’opportunité d’un référendum doit être un moment fort d’expression de la vitalité d’une démocratie et non un moment de cristallisation de passions ou de querelles partisanes

Le Coordinateur régional