La libération en Gambie de 4 membres d’une mission sénégalaise à la Une ce mercredi

La libération, hier, par le régime de Yaya Jammeh de trois Sénégalais et d’une Camerounaise membres d’une mission du ministère de l’Environnement, qu’il détenait depuis le 16 avril 2016, après qu’ils ont pénétré par erreur en territoire gambien avant d’être arrêtés par des villageois qui les ont remis à la police, alors qu’ils tournaient un film sur la coupe de bois.
«Jammeh relâche les agents du ministère de l’Environnement : Les coulisses d’une libération», titre EnQuête.

Ce journal donne les «premiers calculs de Jammeh» et commente «la fermeté payante de Dakar».

«La Gambie lâche du lest : Jammeh libère les 4 otages», renchérit L’As à sa Une.

Nos confrères écrivent que c’est l’épilogue dans l’affaire des 4 Sénégalais arrêtés à Diamanka dans le département de Médina Yoro Foula.

«Accueillis à la frontière par le maire et le Sous-préfet de Niaming, les membres de la missions ont rejoint Kolda dans la soirée où ils ont passé la nuit», ajoute L’As.

Selon Le Populaire, «les 4 otages de Jammeh libérés hier. Ils ont passé la nuit à Niaming et son attendus à Dakar aujourd’hui».

«Libérés hier en Gambie : Les agents du ministère de l’Environnement rentrent au bercail aujourd’hui», ajoute Le Soleil.

A sa Une, Le Quotidien insiste sur ce «Sall dilemme» de Macky Sall, président sénégalais et en exercice de la Cedeao, sur les rapports entre son pays et la Gambie.

Ce «vent de panique à Banjul» souffle à la Une de Rewmi qui informe que «Jammeh évacue sa femme au Maroc».

«Les trois Sénégalais libérés…Les peuples restent en otage», ajoute le journal.

«L’étau se resserre autour de Jammeh», note Walfadjri à sa Une, revenant ainsi sur la marche de l’opposition gambienne ce vendredi, du maintien du blocus de la frontière, et des pressions de l’ONU.

Aliou Dia, président du Comité de suivi de la campagne arachidière fait le bilan à la Une du Populaire et affirme que «les 1,2 millions de tonnes sont dépassées».

«Campagne arachidière : Plus de 1.200.000 tonnes collectées. Le reliquat dû aux opérateurs sera payé. La mise en place des semences à partir du 15 mai», détaille Le Soleil à sa Une.

Sud Quotidien profite de la Journée mondiale des enfants talibés célébrée ce 20 avril et note que «le Sénégal (est) face à l’équation de la mendicité».