La langue de Baïdy Agne polluée par le Cigare…Il commet une grosse « bêtise » dans discours en parlant de PRISON

Hier, dans son discours kilométrique à l’occasion de l’ouverture des assises de l’Entreprise, Baïdy Agne, le Président du Conseil national du patronat (Cnp) s’est emmêlé les pinceaux. Certainement tenaillé par la longueur de son discours Baïdy Agne a confondu chef d’entreprise et chef d’Etat. Voici ce qu’il a dit : « Mon combat, et je sais que vous y êtes sensible, est qu’aucun Chef d’entreprise ne puisse faire l’objet d’un mandat de dépôt. Ce plaidoyer n’entache en rien que le droit soit dit ensuite par le juge. Nous devons mettre fin à la correctionnalisation des « affaires purement commerciales » qui ont pour conséquence l’emprisonnement abusif de chefs d’Etat » (comprenez qu’il voulait dire chefs d’entreprise). Eh bien ! Ce lapsus a vraiment égayé l’atmosphère dans la salle, étant donné que beaucoup de participants s’ennuyaient déjà. Mais Baïdy Agne tout souriant s’est empressé de préciser : « j’ai bien dit chef d’entreprise ».