La filière mangue bientôt soutenue par la PACMS

La mangue est l’un des fruits qui inquiètent le plus les producteurs dans la région de Ziguinchor. Chaque année, les mangues pourrissent entre les mains des propriétaires faute d’écoulement ou de dispositif de conditionnement et de transformation. Mais une solution va vraisemblablement être trouvée avec le projet d’amélioration de la compétitivité de la mangue sénégalaise (PACMS) qui se propose de soutenir la filière. Des comités départementaux de développement (CDD) consacrés à la filière vont bientôt se tenir. A Bignona ce CDD est prévu au mois d’Octobre prochain. C’est dans ce cadre qu’une mission multisectorielle de ce projet est arrivée dans le Fogny Mardi. L’objectif du CDD est proposer un plan d’action qui comprendra des solutions concrètes qui seront mise en œuvre dans un horizon temporel raisonnable afin de prendre en charge toutes les contraintes que vivent les acteurs de la filière mangue. Ce projet est un programme de catégorie 2 qui est mis en place œuvre dans le cadre du programme cadre intégré rattaché au ministère du commerce et dont l’objectif est de soutenir les pays les moins avancé dans leur effort d’intégration dans le système commercial afin de leur permettre de mieux exporter et vendre leurs produits dans le marché international et prendre en compte le commerce dans le système de développement. Ainsi, la mangue a été identifiée comme une filière porteuse. Le PACMS est financé par le fond d’affectation spéciale à hauteur de 1,5 milliard de FCFA pour une durée de trois ans. Il permettra, selon Jules Abraham Mbaye, chef du projet, de Développer la chaine de valeur mangue dans trois zones d’intervention au Sénégal que sont les Niayes, la zone centre et la région de Ziguinchor.

L.Badiane pour xibaaru.com