La commune de Barkédji retrouve de l’eau après plus d’un mois de pénurie

Les populations de la commune de Barkedji, dans le département de Linguère, ont retrouvé le sourire, hier, lors de la cérémonie de réception provisoire du forage nouvellement construit pour remplacer celui dont la nappe s’est asséchée. Ainsi, après plus d’un mois sans eau, le liquide précieux a recommencé à couler dans la ville. Cela, au grand soulagement des 30 000 âmes de Barkedji et du bétail qui vivent dans cette partie Sud du Djoloff, zone d’élevage par excellence. Ce nouvel ouvrage hydraulique, le troisième après les forages construits en 1949 et 1997, a une profondeur de 258 mètres et un débit de 50 m3 par heure.
Le sous-préfet de l’arrondissement de Barkedji, Albert Sarr, s’est félicité de cette distribution de l’eau du nouveau forage qui a mis un terme au calvaire des populations, en particulier des femmes qui ont enduré une rude épreuve pendant plusieurs semaines. Il a remercié les pouvoirs publics, les habitants de Barkedji vivant à Dakar et hors de Sénégal, et toutes les personnes de bonne volonté qui se sont manifestées durant cette période de souffrance liée à la panne du forage. Le directeur de l’Office national des forages ruraux (Ofor), Lansana Gani Sakho est, lui, attendu ce samedi 27 février, à Barkedji pour venir s’enquérir de la mise en service de ce nouveau forage.