La bourde du journal Le Monde dans l’affaire Lamine Diack à la Une

La presse de ce lundi accorde un traitement de faveur à l’affaire Lamine Diack, insistant sur la bourde du journal français Le Monde qui avait informé que l’ex-président de l’Iaaf soutenait devant les enquêteurs que l’argent russe a servi à financer la campagne électorale de Macky Sall en 2012, avant de présenter hier ses excuses à ses lecteurs pour la confusion née de la publication de cet article.

«Le journal français revient sur le financement de Macky par Diack : Le Monde s’effondre», titre Le Quotidien, soulignant qu’Oumar Sarr, secrétaire général national adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) est interpelé et que des journalistes de D-Média sont convoqués à la Divion des investigations criminelles (Dic) aujourd’hui.

«Affaire Lamine Diack : Le Monde s’effondre», note L’Observateur à sa Une, soulignant que le journal précise ses écrits.

«Le Monde lave le président Macky Sall et présente ses excuses», ajoutent nos confrères de Libération.

Sur cette affaire Lamine Diack, le journal EnQuête d’ «une bourde mondiale» avec Le Monde qui se dédit sur le financement de la campagne du président Sall.

Dans ce journal, le président du parti Rewmi estime que «Macky a reçu une mise en demeure du journal Le Monde».

«Le Monde lave Macky», titre L’As. Dans Sud Quotidien, «Le Monde réécrit son papier et s’excuse».

«Aveux de Lamine Diack et accusations contre Moustapha Niasse : Latif (Secrétaire général du Gouvernement) met en cause un cabinet français», écrit Sud à sa Une.
Selon Directe-Info, les «opposants accablés font le mort» et qu’ «une commission rogatoire est annoncée à Dakar».

Libération confirme l’envoi d’une «commission rogatoire à Dakar» et informe que l’agence mondiale antidopage publie un rapport explosif le 14 janvier 2016.