La «bataille» entre l’Etat et la mairie de Dakar à la Une des quotidiens du jeudi

Les quotidiens parus jeudi traitent en priorité du bras fer entre l’Etat et la mairie de Dakar autour du réaménagement de la Place de l’Indépendance, sise au centre-ville.
«Aménagement de la Place de l’Indépendance : Les incongruités de l’Acte 3 (de la décentralisation)», titre Le Quotidien, soulignant que l’aménagement des places est une compétence transférée, mais que l’autorité locale peut en être privée du fait de l’article 288.

«Tanor veut jouer les médiateurs entre Khalifa et Diène Farba Sarr (ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie)», ajoute le journal.

«Bras de fer autour de l’aménagement de la Place de l’Indépendance : Diène Farba et Khalifa attisent le feu…Tanor joue au pompier chez Macky», titre Le Populaire.

Le journal précise que le ministre Sarr lance un défi au maire de Dakar sur son projet, et que ce dernier sonne la mobilisation à l’hôtel de vielle cette après-midi.

Sur le soutien du Parti socialiste (Ps) à Khalifa Sall dans le conflit avec l’Etat, EnQuête note un «jeu d’équilibriste».

«Le Ps dissuade Khalifa et Cie d’aller vers une confrontation. Ousmane Tanor Dieng promet de s’investir pour arrondir les angles», note EnQuête.

Parlant de mobilisation contre le régime, de tentatives de sabotage, nos confrères de La Tribune décèlent «comment Khalifa perd Macky Sall», et que le parti présidentiel, l’Alliance pour la République (Apr) est perdante.

Dans la manchette de L’Observateur, le ministre Diène Farba Sarr qualifie de fictif le projet du maire de Dakar, Khalifa Sall.

Le Témoin consacre sa Une à l’actualité judiciaire, notamment avec le procès de Habré à l’issue duquel le «Procureur général Mbacké Fall va requérir la perpétuité».

«Il va aussi demander la confiscation de tous les biens du président Habré saisis pendant la poursuite», dit le journal.

Plongeant dans l’ambiance au Palais de justice de Dakar, Walfadjri révèle «la guerre des robes», avec le conflit avocats-magistrats qui franchit un nouveau palier.

«Les robes noires se rebellent contre la magistrature», écrit L’As à sa Une, précisant que le mal est parti de l’interpellation d’une avocate pour trouble d’audience.

De son côté, L’Observateur mène une enquête sur le président du parti Rewmi et donne «la face cachée de Idrissa Seck».

«Présidentielle 2017-Double nationalité du candidat du Pds-Karim Wade non éligible», titre Sud Quotidien.

Le Soleil consacre sa Une à la gestion des ressources halieutiques et indique que «Macky Sall (plaide) pour une renégociation des accords de pêche en Afrique».