La bataille autour du référendum se paie la Une des quotidiens du mardi

Les quotidiens parus mardi dessinent le front en gestation et devant regrouper société civile et opposition qui prônent le Non au référendum du 20 mars 2016 sur le projet de réforme constitutionnelle.

«Bataille autour du référendum : La guerre tactique fait rage», titre Le Populaire, soulignant que «le round d’observation entre pouvoir et opposition se poursuit».

Ce journal informe que «Macky reporte la conférence des leaders de Benno Bokk Yaakaar», mais que «la société civile et l’opposition différent leur position et tirent sur le régime».

Sur cette mise en place du Front anti-référendum, L’As estime que «le Non (est) à l’assaut de Macky».

«Référendum du 20 mars : L’opposition hésite, le pouvoir en campagne», titre L Tribune, informant que la rencontre de la dernière chance de l’opposition est fixée à jeudi prochain.

«L’opposition et la société civile divisées entre le boycott et le Non», écrit Rewmi quotidien qui donne les raisons pour lesquelles «Macky ne peut pas reporter la date du référendum».

Ce qui n’est pas l’avis de Sud Quotidien qui note que «l’opposition et société civile, (sont) main dans la main».

Toutes choses qui font dire à Walfadjri que «le Non se dessine».

Le Quotidien qualifie «l’éventuel rejet du référendum» de «Non…sens».

De son côté, Direct-Info s’interroge : «Acculé de toutes parts : Macky Sall pourra-t-il tenir ?»

A sa Une, L’Observateur informe que «pour recouvrer ses 138 milliards d’amendes», «l’Etat expulse Bibo Bourgi de son appartement».

En économie, Libération revient sur le premier forum arabe sur la politique budgétaire et la croissance et révèle que «Christine Lagarde couronne Macky à Dubaï».

Selon nos confrères, devant les ministres des Finances des pays arabes, la patronne du Fmi a cité le Sénégal en exemple.

«Politique budgétaire et croissance : Le Sénégal cité en exemple», titre Le Soleil.

Se focalisant sur les 221 milliards f cfa de bénéfices réalisés en 2015, Le Témoin parle d’une «année faste pour la Sonatel !»