La baisse du carburant sera insignifiante…De 40 à 50 frs

Si l’on en croit nos confrères du quotidien «Enquête» d’hier, la baisse du prix du gasoil va porter sur 50 F et celui du super à 40 F. Le gasoil sera ainsi vendu à 640 F et le super à 755 F. Cette mesure qui sera effective à compter de demain 15 janvier est insignifiante selon un grand spécialiste de l’énergie. A l’en croire, avec un baril qui est dans les 30 dollars, cette baisse aurait pu être supérieure à 100 F. Le gasoil pouvait connaître une baisse de 150F et le super à 140F. Selon les transporteurs, avec une telle baisse, il ne faut pas escompter une baisse des tarifs de transport en commun.
Les prix des hydrocarbures appliqués au Sénégal sont les plus élevés de toute la sous-région Uemoa (Union économique et monétaire ouest africaine). A titre d’exemple, le Mali qui s’approvisionne à partir
du Port de Dakar vend le litre de gasoil à 612 F et le super à 705 F, alors que la Côte d’Ivoire, poids lourd de l’Uemoa et naturellement plus riche que le Sénégal, vend moins cher son carburant. Le gasoil y est à 580 F le litre et à 680 F le super depuis le 1er décembre 2016. Au Niger, pays continental qui s’approvisionne à partir du Bénin et du Togo, le gasoil est à 530 F et le super à 540 F. Moussa Touré, ancien ministre de l’Economie et des Finances, avait raison de dire que «le gouvernement doit arrêter de pomper les Sénégalais».