Koumpentoum : Trois jours sans Expresso Les associations de consommateurs interpellent l’ARTP et exigent réparation.

Depuis le Lundi 07 Décembre le département de Koumpentoum n’est pas couvert par le réseau de téléphonie EXPRESSO. Une situation intolérable qui a presque fini de paralyser l’activité économique. Pour les clients qui ont fait le choix de faire confiance à EXPRESSO c’est le désarroi et la désolation totale. Et ce sont c’est clients, dont la part sont des commerçants, qui sont les plus affectés par l’absence de réseau favori. Face à la presse, les associations locales de consommateurs tirent la sonnette d’alarme, interpelle l’ARTP et exigent des explications et réparations auprès des responsable de l’agence Expresso. Selon A. FALL, le porte-parole du jour « privé de nos jours quelqu’un de téléphone, ne serait-ce qu’une demi-journée, est un crime » Et d’ajouter « aujourd’hui, le téléphone sauve des vies, développe une entreprise ou un commerce, participe à la prévention et tous les transferts d’argent se font aujourd’hui avec le téléphone. Privé quelqu’un de téléphone une personne pendant trois jour est plus qu’un crime ». Il demande par ailleurs aux responsables d’Expresso de faire aussi des efforts dans leur communication. En outres les consommateurs exigent plus de respect de la part de l’agence « Depuis trois qu’on est sans réseau, aucun responsable n’est venu nous donner des explications sur la situation, ce n’est pas normal » fulmine-t-il.