KOLDA: une soixantaine d’enseignants formés en éducation environnementale

Dans le cadre de l’éducation environnementale, la Cellule d’Education et de Formation en Environnement(CEFE) poursuit son bonhomme de chemin. Après les élus locaux et autres groupes sociaux, ce sont des enseignants qui bénéficient de cette  formation. La CEFE, une structure du ministère de l’environnement et du développement durable outille les enseignants pour mieux participer au combat contre la coupe illicite du bois. Ces enseignants sont des directeurs d’école responsables de cellules d’animation pédagogique, et aussi des professeurs coordonnateurs de club EVF (Education à la Vie Familiale). A en croire Seydou Diallo, ces enseignants serviront de relais dans les écoles et établissements dans leurs enseignements apprentissages devant les apprenants. Le coordonnateur national de la CEFE dira que ces professionnels de la craie sont un maillon essentiel dans ce combat, où ils ont la responsabilité de l’éducation et de la  sensibilisation sur l’importance de la protection de l’écosystème forestier, la néfaste conséquence de la déforestation. Ici, des connaissances à une vie garantie avec un environnement sain, seront inculquées aux enfants dans des activités scolaires et para scolaires. C’est pourquoi Seydou Diallo et son équipe ont créé beaucoup de bois d’école dans plusieurs localités. La tâche est lourde pour ces enseignants qui du reste, se disent aptes et suffisamment outillés pour mener à bien cette noble mission qu’_ils qualifient de mission régalienne à accomplir avec engagement et dévouement pour l’intérêt général.
EL HADJI MAEL COLY