KOLDA : Lutte contre la pauvreté…Le PADAER en mission accomplie

Le Programme d’Appui au Développement Agricole et à l’Entreprenariat Rural (PADAER) s’est bien installé dans la région de Kolda. L’objectif est d’accompagner en termes d’appui les producteurs dans leurs activités agricoles. Une descente sur le terrain a permis de constater de prés, les réalisations obtenues par le paysannat dans différentes filières que sont le riz, le mais, et autres spéculations maraichères. Les départements de Kolda et Médina Yoro Foulah sont les terrains de prédilection du PADAER qui sur les lieux, a permis aux producteurs de tripler leur production agricole. Un rendement record rendu possible grâce à des semences de qualités et autres intrants agricoles. C’est le cas au village de Loyéne où des hectares de riz font la fierté des GIE exploitants. Dans ce village de la commune rurale de Bourouco, les agriculteurs se frottent les mains face à une production qui permet d’assurer une autosuffisance alimentaire, tandis qu’une part de la production est destinée à la commercialisation. A médina Silly dans la même contrée, des hectares de mais activent la salive des membres de la délégation. Ici, la promesse de belle récolte annonce une production assez abondante. Au même endroit précisément à Sobouldé dans la commune rurale de Ndorna, 50 hectares de riz de plateau ornent bien le décor de la vallée alluviale porteuse de milliers de tiges de riz en maturité. Et dans le département de Kolda, Saré Yoba et Saré Bilaly sont les sites qui accueillent les manœuvres du PADAER à appuyer les agriculteurs qui aujourd’hui, chantent les mérites de ce programme. D’ailleurs les quelques réalisations du PADAER tournent entre autres autour des aménagements hydro agricoles, appui en intrants et en labour avec tracteur, appui en matériels agricoles léger. Ainsi dans cette mission conjointe, le partenaire financier qu’est le Fond International pour le Développement Agricole(FIDA) et l’Etat du Sénégal se félicité des différentes réalisations conçues sur le terrain. « Nous sommes honorés de ce que nous venons de voir sur le terrain » a déclaré Luyaku Loko Nsimpas du FIDA. Dans la même foulée, le coordonnateur national du PADAER a loué la qualité des exploitations agricoles. Et déjà, M Ngagne Mbpw appelle au suivi et à la pérennisation des actions au grand bonheur de tous. Malgré tout, des recommandations sont faites pour booster d’avantage les productions qui évidement, obéissent à des paramètres dont la clé de la solution réside dans la synergie de ces différents partenaires.
EL HADJI MAEL COLY