KOLDA: Les gardiens de la cité marchent pour protéger la forêt

La déforestation avance à grands pas dans les forêts du sud. Les coupeurs clandestins du bois continuent cette pratique illicite, malgré les multiples actions pour contrer ces pillages. Suffisant pour que les gardiens de la cité organisent une marche de sensibilisation contre cette déforestation. Ici dans la commune de Kolda, Marone Seydi et ses hommes et femmes ont battu le macadam depuis la mairie jusqu’à la gouvernance où un mémorandum a été lu devant l’adjoint chef de l’exécutif régional. Une marche d’éveil des consciences contre la coupe abusive du bois, et aussi contre les sachets plastiques. Ici, un texte plein de revendications, avec un grand appel aux autorités étatiques, est présenté au gouverneur de région. Plusieurs slogans ont coloré les différentes pancartes brandis par les marcheurs. Mais:  » la verte Casamance ne doit pas devenir un Sahara », est le cri de cœur qui a retenu l’attention de tous, dans un état pathétique faisant frémir les cœurs. Prenant la parole, le gouverneur adjoint dira que la situation interpelle tous et demande la synergie des efforts pour combattre le mal aux côtés de l’Etat. Justement, Maurice Dione invite les populations a bien lutter contre la déforestation par des actions concrètes comme le reboisement et autres.
EL HADJI MAEL COLY