KOLDA: Le SAEMS-CUSEMS durcit le ton face à l’autorité

Le ton s’élève plus haut du côté du SAEMS-CUSEMS face aux autorités policières et académiques de Kolda. Après les événements d’hier lundi qui ont occasionné l’arrestation par la police de six enseignants, tous les membres de ce syndicat et autres sympathisants se sont donnés rendez sur les lieux de l’arrestation, et cette fois ci pour une grande assemblée générale en guise de démonstration de force. L’occasion est donnée à Mamadou Lamine Dianté de peindre en noir l’actuel régime sur les questions de l’école. « Que  Macky Sall et son ministre Serigne Mbaye Thiam sachent qu’ils ne peuvent pas bloquer l’élan de notre syndicat à défendre les intérêts de l’école » a lancé M L Dianté. Ajoutant que le SAEMS-CUSEMS est plus que jamais déterminé à aller jusqu’au bout quel que soit le prix à payer. « Ce ne sont pas les agissements d’une certaine police qui doivent nous intimider » martèle le patron national du SAEMS-CUSEMS. Dans une salle pleine comme un œuf, le secrétaire général national du SAEMS-CUSEMS n’a pas mis de gants pour dénaturer la gestion de l’école à Kolda par les autorités académiques et scolaires. Et M Dianté de dire «tant que nous sommes là, rien d’injuste et d’anormal ne passera ». Pour cette formation syndicale, le redéploiement est nul et inopportun en cette période. Ce qui démontre  la ferme opposition du SAEMS-CUSEMS décidé à en découdre avec l’autorité jusqu’au bout. « Les régimes passent, les enseignants restent et resteront toujours » a déclaré M L Dianté. Invitant le régime en place à respecter  tous ses  engagements vis à vis du monde enseignant
ELHADJI MAEL COLY