KOLDA : Le monde scolaire appelle les élèves en classe

Depuis le 7 octobre dernier date retenue pour la rentrée scolaire des élèves; les écoles et établissements de la localité souffrent d’une grande absence des élèves. Dans l’enseignement moyen secondaire, le spectacle est loin de donner l’allure d’une année scolaire en marche complète. Les différents collèges d’enseignement moyen de la commune et les deux lycées publics, attendent encore l’arrivée massive des apprenants. Sur les lieux, le décor est occupé par quelques professeurs çà et là qui s’impatientent de retrouver leurs élèves surtout ceux des classes d’examen. Suffisant pour que les acteurs de l’école appellent les élèves à regagner les salles de classes. D’ailleurs du côté des différentes équipes administratives, tout est fin prêt pour un bon déroulement des apprentissages. Emploi du temps, registres d’appel journalier, cahiers de textes, listes d’appel et autres, tout est à la disposition des enseignants qui malgré leur présence physique dans les établissements, ne trouvent pas encore des élèves dans les salles de classes. Pourtant du côté des écoles élémentaires, certaines classes ont commencé à prendre des notes. C’est le cas à l’école Malang Sané situé au quartier Sikilo. Ici, la directrice est formelle. « L’école a ouvert ses portes, il faut se mettre au travail avec les élèves présents » dira madame Koita. Ajoutant que même les fournitures scolaires se vendent sur place pour permettre aux parents d’éviter les longues distances. A l’école Gadapara application, ce sont les flaques d’eau empêchant le démarrage correct des cours, qui meublent le décor tristement célèbre dans ce temple du savoir. Ici des efforts conjugués sont en train d’être consentis pour débarrasser l’environnement scolaire de son impureté. Par contre du côté du privée catholique, les cours ont bien démarré.
EL HADJI MAEL COLY