KOLDA: Le monde rural réclame des vivres de soudure

Dans le département de Vélingara, la forte pluviométrie enregistrée cette année, n’a pas fait de merveilles dans certaines localités rurales. A côté de la faible production en maïs et en coton, des éleveurs ont vu leurs bêtes mourir comme des mouches. Ce constat triste et désolent est du CRCR. Le Cadre de Concertation des ruraux était en tournée dans la zone à la rencontre des producteurs. Ainsi le CRCR par la voix d’Abdoul Aziz Badji, porte la parole des producteurs victimes de ces aléas climatiques. Et M Badji de dire que ces producteurs réclament de l’Etat, des vivres de soudure pour éviter une large famine. De l’avis d’Abdoul Aziz Badji « les fortes quantité d’eau enregistrées ont fait périr les petits ruminants et, l’absence de matériel agricole a aussi empêché une bonne production agricole ». Malgré cette fausse note de l’hivernage, le CRCR se félicite des productions enregistrées dans certaines filières comme l’arachide et le riz. Mais aussi, le CRCR déplore ce qu’il qualifie de mauvaise campagne agricole. Car soutient ‘il » certains producteurs n’arrivent pas à écouler toute la production qu’ils gardent encore dans les maisons ». Par ailleurs, Abdoul Aziz Badji et son équipe invite l’Eta à impliquer en amont et en aval les producteurs dans le processus, l’installation et la gestion des chambres d’agriculture. « Les producteurs sont le maillon essentiel pour la bonne marche de ces chambres  » a lancé le chef de mission du CRCR
ELHADJI MAEL COLY