KOLDA: L’animatrice de la RTS inhumée avec tous les honneurs

Ça y est et c’est fini. Awa Coly est portée en terre ce vendredi soir 22 juillet au cimetière musulman du quartier Bouna Kane. L’animatrice de la RTS Kolda est accompagnée jusque dans sa dernière demeure par une foule très nombreuse. Parents, amis, proches et autres croyants, tous ont arpenté le long chemin qui mène du domicile mortuaire au cimetière, en compagnie du cortège funèbre.  Des délégations sont venues de partout du Sénégal. Le ministère de la santé n’a pas été du reste, avec une forte délégation dépêchée par Awa Marie Colle Seck pour assister à l’enterrement de cette Badiéne Gokh.  La présence des autorités administratives, religieuses, sanitaires, politiques, scolaires et militaires de la région, est un signe de distinction et d’honneur à l’endroit de la famille mais surtout de la défunte. Ainsi, sur les lieux de l’inhumation,  nombreux sont ceux qui ont craqué au moment de se séparer de la dépouille. Auparavant, des témoignages élogieux par fois pathétiques, ont fait fleuve autour de la défunte surtout dans ses rapports sociaux professionnels. N’est-ce pas là une perte énorme pour ses collègues de services, sa famille et tout le Fouladou qu’elle a toujours servi avec loyauté et dévouement. D’ailleurs, l’événement a été retransmis en direct sur les ondes de la RTS Kolda en synchro avec la station radio de Sédhiou. Un acte d’honneur qui a  permis aux populations restées sur place de vivre en direct  cette ferveur de l’_inhumation. Tata Awa comme l’appellent affectueusement la jeune classe sociale, est allée sur la pointe des pieds, laissant derrière elle, un Abdoul Aziz Bodian veuf, et sept bouts de bois de Dieu. A signaler que cette brave dame Awa Coly est décédée par accident le jeudi 21 juillet sur l’axe Bignona-Sénoba, au moment où elle se rendait à Dakar pour représenter Kolda dans une rencontre des Badiénes Gokh du pays. Une mission que l’animatrice de la RTS n’accomplira plus jamais. A Dieu Awa, que la terre du Fouladou vous soit légère
ELHADJI MAEL COLY