KOLDA: La mairie de Mampatim opte pour l’emploi des jeunes

Par son thème de campagne qui tournait autour des jeunes, les femmes, la santé, l’éducation et le désenclavement, la coalition Benno Bokk Yakaar victorieuse, concrétise son slogan. Le maire de cette commune rurale oriente son équipe vers l’emploi des jeunes. Ainsi, des jeunes sont recrutés dans la gestion de l’état civil, la gestion informatique dans l’éducation, mais aussi dans le nettoyage des locaux de la municipalité par des femmes. Ils sont garçons et filles à investir ces domaines dans un emploi dont la mairie reste le principal bailleur. A en croire le maire de la commune  » ces jeunes recrues sont d’un niveau d’étude supérieur ou égal au Brevet de Fin d’Etudes Moyennes (BFEM).Il y’a aussi des chauffeurs, des gardiens et autres domaines d’activité de la mairie Une quinzaine d’employés rémunérés mensuellement à la grande satisfaction des populations locales. Boubacar Mané et son équipe ne s’arrêtent pas là. La mairie de Mampatim s’investie dans la coopération décentralisée avec comme axes d’intervention l’électrification de la localité par des panneaux solaires, dotation des écoles en fournitures et matériels scolaires, l’équipement des cases et postes de santé, mais surtout la construction de pistes de production facilitant la liaison entre le chef-lieu de commune et les villages polarisés. Un véritable parcours de combattants, mais le conseil municipal promet y arriver grâce à ses « ressources humaines de qualités ». D’ailleurs à l’heure actuelle, l’état civil a fait des résultats exponentiels avec la mise à disposition des pièces d’état civil surtout du côté des élèves dont nombreux étudiaient sans aucun acte de naissance dument délivré par la mairie. Tout cela grâce au soutien du tribunal, de l’UNICEF et de du commandement territorial. Une autre aubaine qui fait dire à certains parents qu’à Mampatim « la mairie travaille pour les populations ».
El Hadj Mael Coly à Kolda pour xibaaru.com