Kédougou : Vers la modernisation de la mécanique auto

La chambre des métiers de Kédougou a abrité ce mardi 19 janvier 2016 une réunion de sensibilisation sur les valises de diagnostic au profit des mécaniciens auto.
Dans le cadre du lancement du projet d’équipement des mécaniciens auto en valises de diagnostic une mission conjointe de l’Agence pour la Promotion et le Développement de l’Artisanat (APDA) et du FONGIP vient de séjourner à Kédougou. Cette mission a été conduite par Ferdinand Diop, coordonnateur de l’APDA en compagnie de M Abdou Ndiaye, coordonnateur du réseau FONGIP Ouest- Littoral. A Kédougou, ils ont mis à profit ce séjour pour expliquer aux mécaniciens auto, les contours de ce projet d’équipement en valises de diagnostic.
kédougou auto« Nous sommes venus pour sensibiliser et informer les artisans afin qu’ils puissent s’impliquer dans ce projet. Nous les avons informés sur les conditions et les mécanismes de financement pour bénéficier de ces équipements. Ils pourront acquérir ces valises de diagnostic individuellement ou en se constituant en GIE. Le prix unitaire est fixé à 2600 000 FCFA. Ils pourront bénéficier d’un crédit nécessitant un apport de 10%, le remboursement est assujetti à un taux d’intérêt de 10%. Nous avons recueillis leurs suggestions pour pouvoir réajuster le projet » a indiqué M Ferdinand Diop, coordonnateur de l’APDA.
Il faut dire que ce projet se fixe comme objectif de promouvoir le développement des Très Petites Entreprises et Micro Entreprises Artisanales (TPEMEA) évoluant dans le secteur de la mécanique automobile. Au delà de son aspect transfert de technologie, il s’agit aussi à travers ce projet de former des artisans sur de nouveaux équipements qui permettront de valoriser les prestations des mécaniciens impliqués dans la maintenance des nouvelles générations d’automobiles.
Il s’agit pour ce projet de doter les artisans de 135 valises de diagnostic en recourant vers le mécanisme de financement mis en place dans le cadre de la convention tripartite BIMAO/FONGIP/APDA. Au cours de cette réunion, les participants ont formulé comme suggestion de laisser la latitude à la chambre de métiers de Kédougou d’acquérir une valise de diagnostic qu’elle pourra éventuellement mettre en location.
Cependant, à ce niveau, il se pose un problème de personnalité juridique étant donné que la chambre des métiers n’est pas habilitée à dérouler des activités lucratives rapportant des bénéficies.Néanmoins, Amadou Diop, le président de la chambre des métiers reste disposé à accompagner les artisans concernés pour mieux se former sur l’utilisation de ces valises de diagnostic. Déjà,7 parmi eux ont bénéficié de cette formation à Tambacounda.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com