Kédougou : Sortie de la première promotion du centre de formation Thomas Sankara

L’auberge Thomas Sankara de Kédougou a abrité ce samedi 31 octobre 2015 la cérémonie de remise d’attestations de fin de formation aux élèves dudit centre. La cérémonie a été présidée par M Cheikh Faye, inspecteur d’académie de Kédougou.
Vu son importance, parents, récipiendaires et autorités en charge de l’Education et de la formation ont rehaussé de leur présence cette cérémonie qui est le couronnement de neuf mois de durs labeurs. Il faut dire que ce centre de formation se veut être une réponse au déficit criard de lieu de formation pour la jeunesse de Kédougou.
« En créant ce centre de formation, nous pensons répondre à la question de l’emploi des jeunes. Et cette initiative cadre parfaitement avec la vision du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle » a indiqué M Founéké Cissokho, proviseur du centre de formation Thomas Sankara.
Il a par ailleurs salué le dynamisme des encadreurs qui ont prouvé qu’ils sont des pédagogues au sommet de l’excellence. Des remerciements ont été adressés aux chefs de services qui ont bien accepté de recevoir les élèves comme des stagiaires. Par ailleurs, sa doléance principale reste l’insertion des vingt sortants de ce centre de formation.
« Nous avons été les premiers cobayes de ce centre de formation mais nous avons appris beaucoup de choses. Nous sommes satisfaits du soutien constant des formateurs et des initiateurs de ce centre de formation » a témoigné Mme Cissokho née Mame Penda Sylla, porte-parole des récipiendaires.
L’encadrement a manifesté son engagement à accompagner ce processus enclenché pour donner un espoir à la jeunesse de Kédougou.
« Il est très important d’avoir un centre de formation professionnelle. Pour nous, ce sont des jeunes qui méritent un accompagnement pédagogique. C’est une première expérience qu’il nous faudra évaluer et apporter des correctifs. Nous réitérons notre engagement à continuer à accompagner la formation des jeunes. J’exhorte surtout les récipiendaires A tout un chacun d’être toujours prompt dans la recherche d l’emploi à essayer de faire du courage, de la discrétion, la ponctualité dans le travail, la bonne conduite leurs compagnons de tous les jours ».
L’inspecteur d’Académie de Kédougou a remercié et encouragé les initiateurs de ce centre de formation et surtout l’équipe pédagogique qui a été à la hauteur. Pour lui, cette initiative est une réponse pertinente à l’épineuse question du chômage des jeunes.
« En développant ce genre d’initiative, vous contribuer à l’atteinte des objectifs déclinés par les plus hautes autorités de ce pays. Votre initiative est en parfaite cohérence avec le PAQUET et le PSE. Les orientations de la formation professionnelle sont un levier pour asseoir le développement humain. Je réitère mon soutien au centre de formation » a confié M Cheikh Faye, inspecteur d’Académie de Kédougou.
Il a par ailleurs formulé quelques recommandations aux initiateurs de ce centre de formation :« Veuillez-vous rapprocher de l’Inspection d’Académie pour la régularisation de ce centre de formation, pour mettre en œuvre des curricula de formation, c’est ce qui va améliorer le profil de sortie et faciliter l’employabilité des sortants .Il faut également mettre en place une cellule d’appui à l’insertion, et surtout de diversifier l’offre de formation » a-t-il dit non sans requinquer les récipiendaires
« Soyez fiers de votre formation. Il faut penser à vous préparer les diplômes d’Etat. Ne dormez pas sous vos lauriers, le plus grand reste à venir. Il faut s’insérer dans le marché du travail, faire preuve de résilience de courage et d’engagement » a confié M Cheikh Faye, IA de Kédougou.
Une phase de remise des attestations aux récipiendaires a mis un terme à la cérémonie officielle couronnée par un cocktail.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

1 Comment

  1. c bon pour la région de kedougou kil é un centre de formation de se genre sur place …mais essayé de faire grndir le centre en y incérant certaine formation comme la gestion..comptabilité et concurencé les grande ecole de formation du sénégal

Les commentaires sont fermés.