Kédougou : Mame Mbaye Niang répond aux doléances des jeunes

Ce Mardi 1er septembre 2015, la caravane des vacances citoyennes conduite par Mame Mbaye Niang, ministre de la jeunesse a été accueillie à Kédougou. En marge de la visite au domaine agricole communautaire (DAC) d’Itato, un forum a réunit les différents acteurs à l’auberge Thomas Sankara de Kédougou.
Ce forum a permis aux jeunes de la région de poser leurs doléances sur la table de leur ministre de tutelle. Les principales questions soulevées par le président du Conseil Régional de la Jeunesse (CRJ) et autres intervenants tournent autour du renouvellement du CRJ et des Conseils Départementaux de la Jeunesse (CDJ), du dispositif de communication à mettre en œuvre pour informer les jeunes sur les opportunités offert par le DAC, la formation des jeunes, la construction d’un stade régional mais surtout le financement des projets par l’ANPEJ.
En réponse à ces inquiétudes, Mame Mbaye Niang, le ministre de la jeunesse a apporté quelques précisions. « Concernant le renouvellement du CRJ et des CDJ, dès la fin des vacances citoyennes, les renouvellements vont démarrer. Les DAC sont faits pour les jeunes et que les services concernés feront toute la communication nécessaire à son appropriation par cette couche » a-t-il dit.
Le ministère ne peut pas former tous les jeunes
Parlant de la formation, le ministre explique que le gouvernement n’est pas en mesure de former dans l’immédiat tous les jeunes du Sénégal. Cependant, il a rappelé que deux universités et 17 lycées techniques initiés par l’Etat du Sénégal permettront de dispenser des formations pourvoyeuses d’emplois. Mame Mbaye Niang souligne dans le même contexte que les DAC sont là pour employer tous les jeunes qui n’ont pas de formation.
On ne donnera plus de financements sans garanties
Revenant enfin sur le financement des projets, le ministre a tenu à clarifier une fois pour toute cette question.
«Pour qu’un projet soit financé, il faut qu’il soit bancable. On n’est pas prêt et on ne donnera plus de financements sans garanties. Il n’est pas concevable de donner l’argent du contribuable à des jeunes qui ne sont pas en mesure de le rendre car d’autres jeunes attendent ces financements. Un projet de plus de dix millions doit d’être conçu par un ingénieur financier et mérite un apport personnel en plus d’une garantie » a-t-il ajouté.
Toutefois, Mame Mbaye Niang, le ministre a promis aux jeunes de Kédougou de plaider auprès de son collègue ministre des sports pour la construction du stade régional.
Un incident évité de justesse
Il faut dire que ce forum a failli être perturbé par un groupe de jeunes qui avaient attaché des brassards rouge. Ils manifestaient leur désapprobation face au président du Conseil Régional de la Jeunesse (CRJ) qui leur interdisait l’accès de la salle abritant le forum. Le ministre de la jeunesse a intervenu pour demander qu’on les laisse entrer dans la salle.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com