Kédougou : Lutte contre les feux de brousse…le conseil départemental mise sur la prévention

Le conseil départemental de Kédougou a organisé ce mercredi 9 Décembre 2015, une session de renforcement de capacités des relais communautaires sur la prévention des feux de brousse.
Cet atelier d’une journée s’est tenu au Cdeps de Kédougou et a regroupé 21 relais communautaires issus des différentes collectivités locales du département de Kédougou à raison de 3 par commune. Il faut par ailleurs signaler que cette session de renforcement de capacités est organisée dans un contexte bien particulier.
« Cette année, avec la régularité des pluies, le tapis herbacé est bien fourni. C’est pourquoi, nous avons initié cet atelier pour outiller les relais dans le cadre de la lutte passive contre les feux de brousse Nous demandons aux communautés de prêter importance capitale conseils des relais. Ils seront outillés dans le cadre de la lutte active pour faire face aux feux de brousse qui déciment chaque année des centaines d’hectares de forêts. Nous saluons cette franche collaboration entre les services techniques des Eaux et Forêts. Nous resterons à leur disposition pour répondre aux différentes préoccupations des populations »a indiqué M Sadio Dembélé, 1er vice-président du conseil départemental de Kédougou.
Selon le colonel Malick Ndiaye, adjoint à l’IREF de Kédougou cette initiative salutaire du conseil départemental de Kédougou tend à réduire les feux de brousse dont les conséquences sont incalculables pour la faune, la flore et pour l’homme.
« Les feux de brousse entrainent une déperdition de la biodiversité. La flore et la faune y périssent sans oublier la perte du fourrage pour les animaux, les récoltes et les plantations pour les producteurs, tout y passe. Les feux de brousse peuvent également entrainer des feux d’habitations. Comme cette année, le combustible est assez fourni, cette initiative du conseil départemental à prévenir les feux de brousse par le renforcement de capacités est salutaire » a-t-il soutenu.
Cependant, l’atteinte de cet objectif de préservation de l’environnement contre les feux de brousse ne saurait être que l’affaire des relais communautaires.
« Nous sommes très heureux de bénéficier de cet atelier de formation. Nous sommes plus que jamais déterminés à faire face aux feux de brousse par la lutte préventive. Nous avons été conscientisés sur la gravité des feux de brousse sur l’environnement, sur la biodiversité. Nous sollicitons l’accompagnement des communautés pour atteindre l’objectif qui nous est assigné. Seuls, nous ne pourrons pas faire grand-chose contre ce mal. » a témoigné M Famara Keita, relais communautaire à Tomboronkoto, par ailleurs bénéficiaire de cette session de formation.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com