Kédougou : L’ONG SADEV renforce les compétences des élus jeunes et femmes

L’ong SADEV a procédé ce vendredi 16 Novembre 2015 au lancement de son projet intitulé « Suivi de l’action des élus locaux jeunes et femmes dans le département de Kédougou ».
Ce projet financé par Oxfam entre dans le cadre de son programme « gouvernance contre la pauvreté et les inégalités au Sénégal » ciblant les régions de Kédougou, Kolda, Matam et Tambacounda. Et ce programme mis en œuvre par un consortium d’Ong (Enda Diapol, JED, CASADES, La LUMIERE et SADEV) ce programme est articulé autour de 4 composantes. Il s’agit de la composante 1 : Participation Politique, la composante 2 : recherche, la composante 3 : formation et la composante 4 : suivi et contrôle citoyen.
La prise en charge de la composante 1, « Participation Politique » avait conduit à la mise en œuvre du projet « Participation politique des jeunes et des femmes aux élections locales (2014) » qui a favoriser l’arrivée de plusieurs élus locaux jeunes et femmes au sein des collectivités locales de la zone de couverture (Kédougou, Kolda, Matam et Tambacounda).
« A la suite de ce premier projet qui a sensiblement amélioré la représentativité des jeunes et des femmes dans les Conseils municipaux et départementaux. Il est nécessaire de consolider les acquis en veillant surtout sur la qualité de la participation des élus locaux jeunes et femmes au niveau des Conseils municipaux. C’est ce qui justifie ce projet qui se fixe comme objectif de contribuer à renforcer la participation des élus jeunes et femmes dans l’orientation des politiques locales de développement dans ces trois communes » a précisé M Lassana Sylla, le coordonnateur de ce projet à Kédougou pour le compte de l’ong SADEV.
C’est pourquoi, pendant 3 jours, une vingtaine de conseillers municipaux jeunes et femmes de la commune de Kédougou ont bénéficié d’une session de renforcement des capacités des élus locaux sur différents modules allant de l’Acte 3 de la Décentralisation, la préparation et la gestion du Budget d’une collectivité locale,
« Durant ces trois jours cette formation nous avons compris beaucoup de choses. Le maire de la commune de Kédougou peut se réjouir d’avoir de nouveaux types de conseillers. Désormais nous allons bien accomplir nos rôles en tant que conseillers. C’est fini, la page des conseillers attentistes est tournée à jamais. Nous ne ferons plus partie de ces conseillers qui passent tout leur temps à dormir ou à applaudir et à chanter » a témoigné Mme Diénaba Faty conseillère municipale.
Il faut dire que l’équipe du projet va réaliser un baromètre pour mesurer le degré de participation des conseillers jeunes et femmes au niveau de leur collectivité locale.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com