Kédougou : Les femmes font l’apologie du soutien de Boye Souaré

Depuis plusieurs jours les femmes de la commune de Dindéfélo sont regroupées dans le cadre de sessions théoriques et pratiques de renforcement de capacités en teinture et en techniques de préparation de la farine enrichie. Ces activités font suite à une concrétisation des engagements pris par Mr Boye Souaré (photo) pour accompagner les femmes de la commune de Dindéfélo.

Fatoumata Diallo

« Nous sommes contentes de son soutien Nous sommes la première fois financement sans remboursement. L’année dernière il avait promis de nous soutenir. C’est la deuxième fois c’est au non de toutes les femmes de la commune de Dindéfélo, rouille enfants. Les recettes tirées de cette vente des tissus et nos cotisations nous permettront d’acheter du fonio et des pains de singe que nous allons transformer et commercialiser dans les foires. Nous saluons M Boye Souaré pour avoir respecté ses engagements et promesses mais également pour le respect qu’il voue à la femme »

Diouma Woury Sow

« Ce soutien de M Boye Souaré est très important pour nous, femmes de la commune de Dindéfélo. Nous avons bien été formées sur les techniques de la teinture. Nous n’aurons plus besoin d’aller à Kédougou pour acheter des tissus pour la fête de Tabaski. Nous allons consommer local en achetant les tissus que nous avions teints. Nous prions pour Boye Souaré. Que Dieu l’accompagne dans tous ses projets qu’il compte réaliser pour les femmes de la commune de Dindéfélo ».

Djiba Camara

« Ce soutien est un soutien e la femme sénégalaise. Avec cette initiative c’est un soutien. Nous sommes contentes de M Boye Souaré. Que Dieu lui accorde longue vie et santé de fer. Nous souhaitions qu’il nous accompagne également  dans le cadre d’une autre session de formation sur la préparation des jus de fruits. Cette formation nous permettra d’avoir d’autres sources de revenus ».

 Ami Sidibé,  formatrice

« Les femmes vont vendre ces tissus déjà teints pour la tabaski. Les recettes tirées de cette commercialisation leur permettront d’acheter d’autres tissus et reprendre la chaine de la teinture Toutefois, l’année prochaine ces auront encore besoin d’un autre type d’accompagnement pour pouvoir s’activer dans la transformation des produits locaux. Ce geste que Boye Souaré ne cesse de renouveler en direction des femmes de Dindéfélo est très salutaire. Dans cette commune, beaucoup de produits pourrissent faute d’initiatives de transformation. Boye Souaré a compris qu’aider une femme, c’est aider toute la communauté. Nous serons toujours disposées à l’accompagner dans cet élan de promotion de la femme ».

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com