Kédougou : Le réseau des femmes expérimente l’approche filière

Le Réseau des Femmes pour le Développement de Kédougou (REFDEV) ambitionne de contrôler toute la chaine de production du poulet de chaire dans la région de Kédougou. Pour cela, le gie « Dental Rewbé », membre du REFDEV est en train de mettre à l’essai l’approche filière à travers l’aviculture. Le reporter de xibaaru.com y a effectué ce week-end une visite guidée.
A Samécouta, à environ 8 km de Kédougou, c’est sur un site situé au bord du fleuve Gambie, que le gie Dental Rewbé, membre du REFDEV a porté son choix pour expérimenter l’approche filière.
Après que 8 membres du réseau aient déjà bénéficié d’une formation sur les techniques avicoles, il ne reste plus qu’à mettre en pratique les connaissances acquises. C’est pourquoi, les produits de cette formation sont en train de mettre en application ces connaissances à travers l’élevage de poulets de chaire.
Sur le site expérimental de Samécouta, le gie « Dental Rewbé » a démarré avec 1120 sujets. Pour le reste des gie, des dossiers sont pendants dans les institutions de micro finances pour des crédits permettant à ces femmes de dérouler leurs projets. Dans le courant du mois de décembre, le gie Dental rewbé passera à la phase d’extension de ce projet. Il dispose déjà d’un bâtiment pouvant accueillir 3000 sujets.

Cependant, il faut dire que les difficultés se résument au difficile accès au financement pour certains gie, membres du REFDEV, à la mise en place d’un réseau de commercialisation de la volaille (TGO), de l’absence de partenaires fixes et de la difficile extension de l’activité à l’élevage de poules pondeuses. Le REFDEV voudrait se positionner comme acteur de cette filière. Un projet a déjà été ficelé dans ce sens mais l’accès au financement demeure difficile. Il se pose aussi le problème de conditionnement de la viande après abattage.
Les premiers poulets seront mis sur le marché vers fin Décembre.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com