Kédougou : Le Mouvement Bamtaaré veut gagner la chambre des métiers

En prélude aux élections de renouvellement des instances de la chambre des métiers de Kédougou, le mouvement Bamtaaré vient d’organiser son Assemblée Générale à la salle de réunion de l’auberge Thomas Sankara.
Cet événement a mobilisé plusieurs corps de métiers (soudeurs, maçons, menuisiers, coiffeurs) ou de leurs représentants venus de toutes les communes de la région de Kédougou. Les travaux ont démarré juste après l’arrivée tonitruante de M Modou Guèye, l’initiateur du mouvement Bamtaaré. Les objectifs majeur visés à travers cette rencontre sont de procéder à la mise en place officielle du mouvement Bamtaaré et l’investiture de M Modou Guèye en vue des élections de la chambre des métiers prévues en Janvier 2016.
Ainsi l’assemblée a porté son choix sur Modou Guèye pour diriger la liste du mouvement Bamtaaré aux prochaines élections en vue de déboulonner l’équipe actuellement dirigée par Amadou Diop.
A travers ce mouvement, les artisans s’engagent à servir le développement économique et social de Kédougou en promouvant leurs activités, en faisant face à l’exclusion, la discrimination de tout genre.
En plus de condamner fortement la mauvaise gestion de la chambre des métiers de Kédougou, le mouvement Bamtaaré propose des alternatives de sortie de crise en fondant ses actions autour de différentes résolutions.
« Tous les artisans de Kédougou ont les mêmes problèmes. Ils sont victimes du manque d’information, de l’exclusion, de la discrimination. C’est pourquoi, ils sont tous meurtris par cette situation. Ces artisans sont tous derrière le mouvement Bamtaaré qui est en mesure de changer les choses. Nous établirons un axe stratégique pour la mise en cohérence des projets économiques qui seront mises en œuvre. Nous allons également définir avec l’ensemble des partenaires, une stratégie de gestion du capital humain dans l’objectif de conquérir la chambre des métiers de Kédougou » a souligné M Modou Guèye.
Les membres de ce mouvement comptent renforcer leurs actions pour convaincre davantage d’artisans à voter pour cette liste qui seule sera en mesure d’apporter des solutions concrètes à leurs problèmes.
Le mouvement Bamtaaré compte élargir les champs de référence des artisans de Kédougou en les aidant à contribuer à la mise en place d’une chambre des métiers moderne et équilibrée.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com