Kédougou : Le conseil municipal de Kédougou accompagne « Ubbi tey jang tey »

Le conseil municipal de Kédougou a procédé ce mardi 4 octobre 2016 à la remise de fournitures scolaires aux écoles  de la commune de Kédougou.

10 millions de FCFA c’est le montant total que l’équipe de Mamadou Hadji Cissé, Maire de la commune de Kédougou a décaissé pour doter les écoles dépendant de sa collectivité. Cette année, le conseil municipal de Kédougou a déployé des efforts considérables pour que la cérémonie de réception se tienne à la veille de la rentrée des classes.

« Cette année, nous avons préféré remettre les fournitures scolaires plus tôt que d’habitude pour permettre aux enseignants et élèves de débuter tôt les cours. Nous nous inscrivons dans la dynamique d’accompagner la mise en œuvre du concept « Ubbi tey jang tey » prônée par les plus hautes autorités de ce pays. Cela a toujours été une vieille doléance des parents  d élèves et des enseignants de disposer à temps des fournitures scolaires pour pouvoir démarrer les cours à temps » a précisé M Aliou Sylla, 2ème adjoint au Maire de Kédougou.

Les 10 millions  de FCFA ont servi à acquérir 1750 cahiers de 192 p, 2000 cahiers 96 p, 3000 cahiers de 48 p, 3000 cahiers de 32 p, 3000 cahiers double-ligne, 3000 cahiers de dessin, 1500 boites de craie blanche, 100 boites de craie de couleur, 5200 stylos bleus, 1045 stylos rouges, 3000 ardoises, 150 pots de peinture, 200 registres d’appel et 2500 fiches scolaires.

Pour  que tous ces efforts déployés ne soient pas vains, Aliou Sylla, 2ème adjoint au Maire de Kédougou a appelé les parents d’élèves  à jouer leur partition en vu que le concept « Ubbi tey jang tey » soit une réalité  dans la commune de Kédougou.

Présent à la cérémonie de réception Dr Bou Fall inspecteur de l éducation et de la formation de Kédougou, bras technique du Maire sur les questions d’Education a salué les efforts constants de la collectivité.

« Le conseil municipal de Kédougou a toujours donné des fournitures. Le moment choisi  a été un bon moment  car cette année, nous voulons réussir le concept « Ubbi tey  jang tey » pour respecter la consigne du niveau national. Je rends hommage au maire et à toute son équipe pour les efforts consentis. Le montant dépensé  n’est pas petit, mais si les moyens existent, il faut toujours renforcer car chaque commune doit voir une politique éducative. Dès demain mercredi, nous demanderons aux directeurs de venir prendre les fournitures » a souligné Dr Fall.

Pour cette année, l’administration a prévu de mettre en application des sanctions  au personnel enseignant qui sera absent.

« Il ne s’agit pas tout simplement de démarrer mais il faut démarrer et continuer les cours. Les gens ne doivent pas penser que les cours ne vont démarrer pas dès la rentrée. Avec les activités de sensibilisation que nous avions menées nous pensons bien que les parents laisseront les enfants aller a l’école. Néanmoins, nous avons quelques craintes par rapport aux parents d’élèves car nous  n’avons pas la police ou la gendarmerie pour pousser les parents à amener les enfants à l’école. Pour les enseignants qui seront absents il est prévu dans la législation scolaire des sanctions exemplaires à leur infliger ».

La réussite de la mise en œuvre du concept « Ubbi tey jang tey » dépend grandement de l’implication et du respect des engagements pris par la communauté à travers les Associations de Parents d’Elèves(APE) et les Comités de Gestion des Ecoles (CGE).

Adama Diaby à  Kédougou  pour  xibaaru.com