Kédougou : Le budget 2016 du conseil départemental est connu

Les conseillers départementaux de Kédougou viennent de procéder au vote du budget 2016. Il s’élève à 354 397 086 FCFA. La session s’est déroulée en présence de M Mamadou Oumar Sow, adjoint au préfet de Kédougou, garant du contrôle de légalité. Un accent particulier a été mis sur le volet social.
Le vote de ce budget 2016 du Conseil Départemental de Kédougou, évalué à 354 397 086 FCFA, s’est déroulé en présence de 35 conseillers sur les 40 que compte l’institution. Ainsi 33 ont voté pour et 2 conseillers se sont abstenus.
Il faut dire que pour cette année, le conseil départemental a prévu pour les dépenses de fonctionnement un montant de 248 397 068 FCFA ainsi réparti contingents et participations (2 000 000) cabinet du président (116 695 548), secrétariat et bureaux(44 935 028 FCFA, Recette Départementale ( 3 120 000),nettoiement (8 880 320 Ateliers et garage (4 500 000) Education, Jeunesse, Culture et Sports (30 459 700),santé hygiène et actions sociales (29 056 472) fêtes et cérémonies(8 000 000), dépenses diverses(750 000).
Les dépenses d’investissement sont estimées à 106 000 018 FCFA et scindés en équipements administratifs 6 000 000, voirie (22 000 000), Protection contre les accidents et fléaux calamiteux ( 3 000 000) santé hygiène action sociale ( 12 000 000) Education, Jeunesse, Culture et Sports 34 000 018, action de développement( 10 000 000),études générales(11 000 000), et opérations financières ( 8 000 000).
Le conseillers départementaux ont pris l’engagement de corriger quelques failles constatées dans les budgets antérieurs pour la prise en compte des couches vulnérables.
« Pour cette année 2016, le conseil départemental a mis l’accent sur le volet social à travers la prise en charge des couches vulnérables (les indigènes, les personnes en situation de handicap). Nous avons constaté que l’année dernière, ces volets n’avaient pas été pris en considération. Cette année, nous avons également mis un accent sur le volet de la santé et de l’Education. Nous comptons renforcer les actions que nous avions déjà faites dans ces secteurs qui sont des priorités » a souligné M Sadio Dembélé,1er vice-président du conseil départemental de Kédougou.
La session budgétaire s’est déroulée dans une bonne ambiance et une bonne participation des conseillers qui ont exprimé leur volonté de mettre l’accent sur la coopération décentralisée qui pourrait apporter des ressources additionnelles à la collectivité locale. Ils ont bien défendu cette idée afin que cet aspect soit bien pris en compte dans le budget.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com