Kédougou : La SODEFITEX lance déjà la grande offensive agricole pour la diversification

Les 70 mm de pluies enregistrées dans la nuit du samedi 23 avril 2016 dans la commune de Kédougou ont suffi pour que la SODEFITEX déclenche les prestations de labours.

Dans le département de Kédougou, les producteurs du village d’Afia Pont (commune de Ninéfécha) ont eu le privilège de démarrer ces opérations de prestation de labours notamment dans la vallée de Sambangara. Sur place, sur une vaste étendue de rizières, deux tracteurs sont déjà à l’œuvre. Ici, c’est parti, les opérations de labours ont déjà démarré. Sur place, les yeux scintillant de joie, quelques producteurs regroupés observent  les différentes manœuvres des tracteurs à l’œuvre.

« Nous avons reçu 2 tracteurs et déjà 25 ha de labourés. Autrefois, nous accusions beaucoup de retard dans les labours. Nous saluons cette belle initiative de la SODEFITEX. Il ne nous reste plus que  les semences et les intrants. Ils ont pris l’engagement de nous apporter les intrants et les semences dans les délais les plus brefs. Il nous faudra également une décortiqueuse et une batteuse pour pouvoir récolter et battre le riz à temps » a témoigné M Kandia Diaby président de l’Union des producteurs d’Afia Pont.

Il reviendra à la charge pour plaider afin que les tracteurs puissent également labourer les rizières des autres membres de l’union à  Tinony 1, Tinony 2, Tinony 3, Dida, Assoni et Samal.

Saliou Sylla, secrétaire de la même organisation n’ira pas par quatre chemins pour manifester l’engagement des producteurs dans la réussite de la campagne agricole.

« Nos parents ont cultivé dans ces bas-fonds avec dabas et ils avaient  de petits rendements. Avec l’appui de la SODEFITEX, nous allons cultiver avec des tracteurs. Nous allons désormais tourner la page de l’immigration et de l’orpaillage traditionnel. Dans le village d’Afia Pont, nous sommes engagés à nous fixer ici et à cultiver la terre. Nous  prenons ici l’engagement de produire autant de riz nécessaire à la rizerie de la SODEFITEX » a-t-il confié

Il faut dire qu’en opérant ce choix sur le village d’Afia Pont pour démarrer ces opérations de prestation motorisée, la SODEFITEX a pris une option stratégique.

« Afia Pont est un des villages phares du programme de diversification agricole contenu dans le plan stratégique horizon 2020 de la SODEFITEX. Dans ce plan, il est inscrit une diversification accrue axée sur la culture rizicole et la culture du maïs. Dans le cadre de la culture rizicole, la SODEFITEX s’est résolument tournée vers une motorisation à grande pompe. Nous remercions l’Etat du Sénégal à travers le président de la république et son ministre de l’agriculture qui ont bien voulu mettre à la disposition de la SODEFITEX 14 tracteurs équipés qui vont exclusivement servir à cette prestation motorisée »  a précisé M Pape Abdoulaye Mané, le chef de service régional de la SODEFITEX de Kédougou.

Désormais, avec cette prestation motorisée, les producteurs d’Afia Pont tournent les pages sombres liées aux difficultés pour accélérer les semis. Cette motorisation est une chaine comprenant les labours, la fertilisation et les semis vont améliorer les rendements. C’est une option de la SODEFITEX de travailler à augmenter la production rizicole dans la région aux côtés du PADAER, de BAMTAARE et du PAPIL. Dans la zone d’Afia Pont, Déjà 150 ha recensés. Le  coût du labour est fixé aux producteurs à 17500 FCFA l’hectare. Ces derniers, selon leurs moyens peuvent s’acquitter tout de suite de ces frais ou attendre jusqu’à la récolte.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com