Kédougou: Journée de solidarité avec les détenus de la prison Kédougou

La commission de surveillance de la région présidée par le gouverneur et l’amicale du CRD de Kédougou viennent d’organiser une journée de solidarité avec les pensionnaires de la Maison d’Arrêt et de Correction de Kédougou (MAC).
A l’occasion de cette journée, la Maison d’Arrêt et de Correction de Kédougou a accueilli du monde. Le Gouverneur de la région accompagné d’une forte délégation composée des membres du Conseil Régional de Développement, de commerçants, de pharmaciens et d’autres acteurs se sont unis pour une solidarité agissante avec les pensionnaires de la MAC. La délégation a été accueillie et guidée par le directeur de la prison M. Oumar Sène. La visite a commencé par l’infirmerie puis la cuisine pour se terminer dans l’un des secteurs où étaient réunis les détenus sous la bonne garde des agents du pénitencier. Là les autorités ont témoigné de leur soutien à cette population carcérale majoritairement jeune. Le Président du tribunal a précisé que si les conditions de détention sont acceptables, il y’a peu de chance de soulèvement.
« En effet, les soulèvements sont causés soit par les longues peines (que nous n’avons pas ici) ou les mauvaises conditions de détention. C’est pourquoi il faut humaniser les conditions de détention car le principal rôle de la MAC c’est de préparer ses pensionnaires à une réinsertion post-carcérale. C’est ainsi que la commission de surveillance présidée par le gouverneur a pour rôle de veiller aux aspects relatifs à la salubrité, l’alimentation, la santé, les conditions de détention et la sécurité» a-t-il expliqué.
Le gouverneur a rappelé l’importance d’une telle journée. Il a aussi incité toute la population et les services techniques à pérenniser cet appui à la MAC.
« Nous avons voulu par cette journée apporter notre soutien moral aux détenus. Le CRD a en effet le devoir moral d’accompagner le développement économique mais aussi social de la région. Ces détenus ont droit à de bonnes conditions de détention. Nous incitons le reflexe de soutien à la MAC même au-delà de cette journée. Les détenus à Kédougou sont en effet pour la plupart des étrangers et n’ont pas de famille à Kédougou » a-t-il déclaré.
Un important lot de denrées de première nécessité a été mobilisé grâce à la collecte. Le président de l’amicale du CRD M. Sané lui a tenu à remonter le moral des détenus.
« Grâce aux collectes, nous avons réuni 35 sacs de riz, 70 litres d’huile, 68 moustiquaires MILDA, 2 sacs d’oignon, 3 cartons de lait, 1 sac de sucre, 1 seau de pâte d’arachide, 20 nattes, 40 matelas. En plus, il y a des accessoires, des habits, du bois de chauffe et des kits d’hygiène » a-t-il ajouté.
Les détenus ont apprécié cet élan de solidarité. Ils ont eu l’occasion de remercier les initiateurs et leur porte parole en a profité pour glisser quelques doléances pour l’amélioration de leurs conditions.
« Je remercie le directeur qui depuis son arrivée a contribué considérablement à l’amélioration de nos conditions de vie dans ce pénitencier. Nous accueillons avec soulagement cet appui collecté grâce à l’amicale du CRD et nous sommes heureux de vous recevoir tous parmi nous. Nous avons cependant quelques doléances à faire. D’abord nous sommes ici en rééducation et nous aimerions pouvoir apprendre un métier qui nous servira à notre libération. En plus le problème d’eau surtout dans les toilettes et la ventilation dans les cellules. Une autre chose, nous souhaiterons accueillir un imam les vendredis pour diriger la prière » a-t-il souligné.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com