Kédougou : Fongolimbi se mobilise pour l’amélioration des performances en lecture

L’école Sagnégné Niakhasso de Fongolimbi vient de procéder à la clôture de  la semaine de l’Ecole de Base. La cérémonie  a été présidée par M Abdoul Sy, le Sous-préfet de l’arrondissement de Fongolimbi.

C’est sous le thème « La communauté et les partenaires se mobilisent aux côtés de l’école  pour l’amélioration des performances scolaires en lecture » que la Semaine Nationale de l’Ecole de Base (SNEB) a été célébrée cette année sur toute l’étendue du territoire nationale. Dans le département de Kédougou M Bou Fall, Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou a porté son choix sur l’école Sagnégné Niakhasso de Fongolimbi pour prendre part aux festivités marquant la clôture de cette semaine de l’Ecole. Il a effectué le déplacement en compagnie de M Amedy Dieng, Secrétaire Général de l’IA de Kédougou.

Ainsi, Mme Brigitte Mendes Traoré, la Directrice de l’école élémentaire Sagnégné Niakhasso a saisi cette occasion pour replacer l’activité dans son contexte.

« La lecture est à la base de tout enseignement/Apprentissage. Si lire permet d’apprendre à écrire, écrire permet d’apprendre à lire. Ces deux apprentissages sont parfaitement complémentaires, d’où la nécessité d’accorder une importance capitale à son amélioration » a-t-elle précisé non sans saluer la forte mobilisation des parents d’élèves et le soutien du Comité de Gestion de l’Ecole(CGE).

C’est pourquoi, M Samba Camara, le maire de la commune de Fongolimbi a remercié l’Etat du Sénégal pour ses efforts en dotation de manuels de la 1ère étape aux écoles. Il a demandé aux enseignants de continuer de mettre l’accent sur la lecture dès la 1ère étape.

Le défilé de mode des élèves en tenues traditionnelles peulh et dialonké, en plus de séduire l’assistance a permis à l’équipe pédagogique de rapprocher davantage l’école au milieu.

« L’une des écoles sur lesquelles nous comptons beaucoup, c’est l’école Sagnégné Niakhasso, une grande école, la seule école dirigée par une Directrice qui prend de nombreuses initiatives. La lecture ne doit pas être seulement développée à l’école. La lecture est à la base de tout. Il faut que les parents puissent accompagner les enfants à la maison. Toute école soutenue par les parents d’élèves est une école qui se développera. Il faudrait nous aider à aider vos enfants » a confié M Bou Fall, Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou.

M Abdoul Sy le sous-préfet  de Fongolimbi a rehaussé de sa présence cette cérémonie clôturant la 20ème édition de la Semaine  Nationale de l’école de Base (SNEB).

« La SNEB est un moment de communion et d’échanges sur des questions d’éducation. Dans la zone de Fongolimbi, ces questions tournent autour des  abandons scolaires, mariages précoces. Le thème de l’année porte sur un aspect important et en relation avec l’évaluation des contrats de performances que l’Etat a signés avec les écoles. C’est ce qui justifie le thème  relatif à la mobilisation de la communauté et des partenaires pour améliorer les performances en lecture. Il faudrait l’implication de toutes les communautés, développer des synergies avec tous les acteurs communautaires (CGE, communautés) pour réussir ce pari. On ne doit plus parler d’école des enseignants mais d’école des communautés » a-t-il laissé entendre avant de déclaré close la 20ème édition de la Semaine  Nationale de l’école de Base (SNEB) à Fongolimbi.

Il faut dire qu’au cours de cette rencontre, les différents acteurs ont échangé également sur les stratégies a mettre en œuvre pour relever les performances en lecture chez les élèves.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com