Kédougou : 1150 candidats à l’assaut du baccalauréat session juillet 2016

Les épreuves du premier groupe du baccalauréat général ont débuté ce lundi 11 juillet 2016 dans les différents centres d’examen de la région de Kédougou. William Manel, le Gouverneur de région a fait un tour dans les centres de la commune de Kédougou.

Ils sont 1150 candidats inscrits dont 292 filles  à reprendre le chemin de l’école pour subir les épreuves du baccalauréat général, premier diplôme qui leur ouvrira les portes de l’enseignement supérieur. Cette année la région de Kédougou compte 7 centres dont 5 centres principaux (lycée  Maciré Bâ, Lycée Kédougou commune 1, Lycée Technique, Lycée de Salémata, Lycée de Saraya) et 2 centres secondaires (Lycée de Samécouta et Lycée de Fongolimbi)

Ce matin aux environs de 10 h, au passage de la délégation  conduite par M William Manel, Gouverneur de Région au Jury 818 du centre lycée Maciré Bâ tout se déroulait normalement.

« Les épreuves se déroulent normalement. Toutes les dispositions ont été prises. Depuis 7 h déjà tout le personnel était présent.  Il y a eu une bonne entente entre les autorités  locales. Les dispositions ont été bien remplies. Notre centre compte 329 candidats. Nous avons dénombré 10 absents  sur 209 candidats en série L2.  4 absents sur 116 inscrits en série S2 et aucune absence  n’a été signalée en série S3. Par rapport à la mesure prise par le ministère de l’Education demandant aux correcteurs de corriger sur place. Nous allons être fermes sur ce plan » a souligné M Mouhamadou Bâ président du jury 818 du lycée Maciré Bâ.

M William Manel le Gouverneur de la région de Kédougou  s’est félicité des dispositions prises par l’administration afin d’assurer un démarrage effectif de l’examen.

« Nous venons de boucler la tournée traditionnelle dans les centres d’examen avec les autorités administratives avec les partenaires sociaux. Ce que nous avons vu et entendu nous rassure. Les surveillants sont en place en nombre suffisant. La correction devra être faite sur place, il faudrait que les correcteurs puissent respecter cette instruction. J’ai fait de même pour les autres départements de Salémata et Saraya afin que cette mesure soit respectée partout dans la région de Kédougou. Je souhaite bonne chance à tous les candidats » a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs M Cheikh Faye, Inspecteur  d’Académie de Kédougou a précisé que le nombre d’absents s’avère élevé et concerne généralement des candidats libres. Et l’administration scolaire n’a pas une mainmise sur cette catégorie de candidats non officiels.

Il faut dire qu’en plus du Gouverneur de région, de l’Inspecteur d’Académie, M Bou Fall, Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou , Mme Astou Diagne Cissé, 1ère adjoint au maire de Kédougou Lessény Sy, Président du Conseil Départemental de Kédougou , M Coly Cissokho, président de l’Union Régionale des Parents d’Elèves  font partie de cette délégation.                                          Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com