Journée de l’arbre à KOLDA…Les autorités s’égosillent pour la protection de la forêt

A l’occasion de la célébration de la journée de l’arbre dans la capitale du Fouladou, les différents orateurs s’égosillaient devant le micro pour une meilleure  protection des forêts. Dans son discours, l’inspecteur régional des Eaux et Forêts a invité les populations à  radicaliser la lutte contre la destruction de la forêt. Alé Seck a aussi insisté pour la collaboration entre populations locales et forces de sécurité et de  défense de la forêt. La coupe abusive du bois a pris des proportions inquiétantes dans ce département de Médina Yoro Foulah. Suffisant pour que ce terroir, par le village de Saré Bacary dans la commune de Bignarabé, abrite cette édition 2016 sous le slogan  » combattons la destruction de la forêt, préservons-nous ».  Ici, le gouverneur de la région de Kolda, visiblement dépassé par les effets dévastateurs de ces forêts, appelle à l’intensification de la lutte contre ces criminels de l’environnement forestier. Un appel déjà lancé par le secrétaire général de l’union nationale des coopératives des exploitants forestiers. Saliou Mballo appelle à une collaboration franche entre les services techniques et les forces de défense et de sécurité pour mettre un terme à «la fraude et à  la criminalité environnementale et transfrontalière qui selon lui, sont en train de détruire les forêts de la Casamance et du Sénégal oriental ». Dans tous les cas, cette journée a été une tribune pour les défenseurs de la forêt, de réitérer leur engagement à combattre les ennemis de la forêt à qui ils promettent l’enfer. Et comme pour la régénération de l’environnement vert, la région compte reboiser six cent mille plants cette année. Une ambition à réaliser sur le terrain de la lutte contre la destruction des forêts dans cette partie sud du pays.
EL HADJI MAEL COLY