Il faut sauver le lycée Valdiodio Ndiaye…Mais où sont les boss sortis de ce lycée ?

Le lycée Valdiodio Ndiaye de Kaolack menace de tomber ruines. L’établissement qui a vu passer plusieurs générations d’élèves, devenus de hauts responsables à la tête de l’Etat est totalement délabré. En plus d’être régulièrement inondé, le lycée dont les murs ne tiennent presque plus, peine à suivre la rengaine « Ubi Tey, diang Tey». Pour cause, près de 1200 élèves sont dans la rue car peinant à trouver une classe pour les accueillir. Une situation qui ne laisse pas indifférente l’amicale des anciens qui a mis en place un comité de gestion dirigé par Amadou Dème. D’après nos informations, l’amicale entend prendre le problème à bras-lecorps en offrant la possibilité à des milliers de potaches de suivre leurs cours.